Comment sommes-nous transformés à l’image de Jésus-Christ ?

Rappelez-vous le secret que je vous ai révélé : nous ressemblons à ce que nous contemplons, ce que Paul confirme dans sa seconde épître aux Corinthiens.

une femme joyeuse

Pourtant je vous ai aussi avoué que même si je veux de tout mon cœur ressembler à Christ, même si je prie chaque jour et que je lis ma Bible en tâchant de Le contempler, il m'arrive de ne pas faire la volonté de Dieu. Je m'agace parfois lorsque l'on me fait une queue de poisson sur la route ou bien il m'arrive également de m'énerver contre mes sœurs après une journée où ma patience a été mise à rude épreuve ; en somme, je ne reflète pas chaque jour le caractère du Christ.

Chaque fois que c'est le cas, j'éprouve une grande tristesse et je ressens le besoin de venir en toute sincérité à Dieu en prière. Je prie pour qu'à l'avenir, je sache manifester Son amour, pour acquérir Sa patience et que l'Esprit me permette de maîtriser mes réactions. Je Lui demande également jour après jour de me modeler à l'image de Son Fils.

Comment le Saint-Esprit travaille en moi ?

Prenons ensemble le texte mentionné précédemment dans 2 Corinthiens 3:18. « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit ». Lorsque je contemple Christ, je suis transformée à Son image et pourtant, je commets parfois des erreurs. Cela veut-il dire que je suis indigne d'être sauvée ? Indigne du Fils et du Père ? Si je crois de tout mon cœur que Dieu peut me changer, suis-je condamnée au moment même où je manifeste un autre caractère que celui du Christ ? Que dit Paul à ce sujet ? Nous sommes transformés « de gloire en gloire » par l'Esprit.

La vie du chrétien est un cheminement constant. J'avance, j'apprends, le Saint-Esprit me guide et me transforme. La transformation n'est pas immédiate mais mon caractère est éprouvé pour être transformé : « Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien » (Jacques 1:2-‬4).

Peu importe les épreuves de la vie je dois remporter le prix

Paul écrit dans Philippiens 3:12-14 : « ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix, ou que j’aie déjà atteint la perfection ; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. Frères, je ne pense pas l’avoir saisi ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ ». Le chrétien, tout comme le Christ est fidèle et persévérant et nous le pouvons par l'action de Dieu en nous.

« Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir » (Philippiens 2:13). Mon but n'est pas de nous conforter dans nos vies de pécheurs, nous ne devons pas penser que nous avons le droit de pécher à notre guise. Néanmoins, nous devons garder cette espérance : l'atteinte de la perfection résultera d'un processus de transformation dont le Saint-Esprit est à l'origine.

Quelle est la marche à suivre pour être transformé ?

Nous ne deviendrons pas parfaits en un claquement de doigt et si nous voulons aider le Seigneur dans Son œuvre, nos efforts seront vains. Nous pouvons et devons dès aujourd'hui réclamer l'Esprit qui nous assurera la victoire sur nos luttes actuelles. Chaque fois que nous tombons, accourons au pied du trône de Dieu dans un esprit de repentance et d'humilité, afin de pouvoir repartir avec la certitude qu'Il nous donnera la force de résister encore et encore. Petit à petit, en persévérant dans la prière et en demandant sans relâche l'Esprit-Saint nous remporterons de plus en plus de victoires et de gloire en gloire, nous atteindrons le stade de perfection qui nous permettra de voir notre Sauveur face à face. Soumettons-nous complètement à Dieu afin que Son Esprit soit à l'œuvre ; laissons-nous modeler sans résistance.

Soyons comme de l'argile dans les mains expertes du Grand Potier afin d'entrer un jour dans la joie du Christ. « Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? Dit l’Éternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël ! » (Jérémie 18:6). Dieu veut nous purifier à travers les épreuves. La vie du Chrétien n’est pas facile, « mais ceux qui se confient en l’Eternel, renouvellent leurs forces ». N’oublions jamais de Dire Au Monde que notre Père Céleste veut le meilleur pour ses enfants.

← Retour au blog

Articles Connexes

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu