Pourquoi le chrétien doit-il se sanctifier ?

une petite fille

L'amour que Jésus nous offre est gratuit. « Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6:23).

Néanmoins, il nous faut savoir qu'il y a un point incontournable dans cette Bonne Nouvelle. Oui, Jésus frappe à la porte de chacun de nos cœurs et est prêt à nous offrir de grandes bénédictions. Mais ne pensons pas lui ouvrir la porte uniquement pour pouvoir bénéficier des promesses. D'ailleurs, Il nous a aimé avant que nous ne l'aimions et s'est sacrifié sans que nous le demandions, afin de nous laisser la libre opportunité de l'accepter comme sauveur. « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5:8).

Beaucoup voient en la vie chrétienne une vie malheureuse de renoncement : « ne fais pas, ne va pas, ne dit pas, porte ta croix ». En particulier car cette vie amène à la sanctification et que cette sanctification passe par l'abandon de ce que Paul appelle « le vieil homme ». Ce vieil homme est notre nature pécheresse, notre enveloppe de pécheur. « Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché » (Romains 6:6).

Oui, la vie du chrétien est faite de renoncement. Mais d'un renoncement à quoi ? À une vie d'esclave du péché, vouée à la souffrance et à la mort. Est-ce vraiment un si grand sacrifice que de renoncer à un sort aussi triste ? Voici ce que nous apprend Jésus dans Jean 10:10 : « Le voleur ne vient que pour voler, et tuer, et détruire: moi, je suis venu afin qu'elles (les brebis) aient la vie, et qu'elles l'aient en abondance ».

Il existe un voleur qui veut notre destruction, cela après nous avoir tout pris. Jésus au contraire veut que nous ayons la vie en abondance. N'est-ce pas une déclaration des plus touchante, pleine d'amour, de compassion, de désintéressement et de bienveillance ? Vous me demanderez sûrement « si Jésus nous aime pécheurs, pourquoi devons-nous nous sanctifier, pourquoi ne nous accepte-t-Il pas tel que nous sommes ? ». La réponse est simple : l'horreur du péché est irréconciliable avec la sainteté de Dieu. « Tes yeux sont trop purs pour voir le mal, Et tu ne peux pas regarder l’iniquité » (Habacuc 1:13).

Continuer de vivre dans la chair, c'est rejeter Dieu car ce que produit le péché est en totale opposition avec les principes divins. « Car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas » (Romains 8:7).

« Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. » (Galates 5:19-‬21‬) « Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance » (Galates 5:22). Nous devons donc aspirer à un état semblable à celui du Père pour prétendre pouvoir être en Sa présence, selon ce que nous a enseigné le texte d'Habacuc. « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » (Hébreux 12:14).

Alors ne perdons pas espoir de devenir parfaits, car la Bible nous assure que nous ne sommes pas livrés à nous même : « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ » (Romains 8:1). « Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ » (Philippiens 1:6). C'est réjouissant de savoir que le Seigneur est avec nous dans cette démarche de sanctification et la mène à son terme grâce à l'action de l'Esprit-Saint dans nos vies. Pourtant une question demeure : quelle est ma part ?

Maintenant que tu as compris l'importance de la Sanctification, il est temps pour toi de le Dire Au Monde.

← Retour au blog

Articles Connexes

1. L’enseignement de la dépendance divine dans la relation familiale.

2. Pourquoi suis-je mis à part?

2. Pourquoi choisir une vie à part?

4. Peut-on pécher par la pensée?

5. Pourquoi dois-je préserver mes pensées ?

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu