Pourquoi suis-je mis à part ?

un homme

Quel que soit notre confession, notre âge, notre époque ou notre classe sociale, nous l'avons tous déjà expérimenté. Que ce soit à l'école, au travail, entre amis, ou même en famille, nous avons tous déjà ressenti le sentiment d'être mis à part.

Se sentir incompris, mal aimé voire rejeté. Se sentir mis à part dans une société à qui nous ne faisons aucunement défaut. Se sentir prisonnier, enchaîné, freiné et délaissé. Se sentir seul et malheureux. La solitude, ennemie de l'Homme, ce sentiment qui nous plonge dans la tristesse. Car la Bible nous le dit dans Genèse 2:18 : il n'est ni bon, ni naturel pour nous d'être seuls. Et je ne fais pas référence au couple, mais bien aux relations sociales. L'être humain est avant tout un être social. Sinon, pourquoi la parole ? Pourquoi être doté de sentiments, de préférences, d'une personnalité, d'une imagination et d'une opinion si ce n'est pas pour les partager ?

Se sentir mis de côté par l'autre est une chose effrayante pour l'Homme. Et pour y échapper, nous mettons en place des mécanismes de défense plus ou moins efficaces comme rechercher l'approbation et l'amitié d'une bande d'amis, ressembler à quelqu'un de populaire, s'intéresser à de nouvelles choses, avoir des centres d'intérêts plus communs ou suivre la tendance. Et parfois vouloir être accepté me conduit à ma propre perte en m'oubliant moi-même. L'oubli de soi, quel terrible drame. Quelle chose terrible de devoir mettre de côté ce qui fait que je suis unique et différente. Quel terrible sentiment que de me sentir tiraillée entre mes goûts, mes pensées, mes valeurs et le monde qui m'entoure ; moi et ma personnalité contre le reste du monde.

Et encore une fois je me sens seule, car plus vraiment moi-même. Je ne suis plus entière et surtout je ne suis pas entièrement acceptée. Par peur d'être mise à part, c'est moi que je mets de côté. C'est l'essence de ma personne que je range soigneusement et parfois que j'enterre. Seule, je l'ai été, incomprise également. Et à travers ces moments de tristesse, l'incompréhension demeurait "Pourquoi moi ? Pourquoi ne puis-je pas me sentir acceptée telle que je suis ? Pourquoi devrais-je faire semblant de n'être pas moi pour plaire ? Je ne comprenais pas le fait d'être incomprise. Et dans cet océan de questions, ce raz-de-marée de sentiments qui semblait m'engloutir, j'ai finalement aperçu une bouée, une réponse à ma torture. Une réponse ou même plusieurs, dans la Bible.

« Dieu est amour » (1 Jean 4:8), « Je t'ai aimée d'un amour éternel » (Jérémie 31:3), « Quand mon père et ma mère m'auraient abandonné, l'Éternel me recueillera » (Psaume 27:10) « Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos » (Matthieu 11:28), « Voici, je suis toujours avec vous jusqu'à la fin du monde » (Matthieu 28:20). Belles promesses, belle espérance : il existe quelqu'un qui se soucie de moi. Ce quelqu'un m'aime, Il m'appelle, Il me recueille et m'accompagne et veut me mettre à part. Cette personne c'est Dieu.

Dieu veut nous mettre à part. Non pas comme le monde, Il veut nous mettre à part en nous mettant en valeur. Quand le monde nous met à part, il nous rejette en ne nous jugeant pas assez bien pour lui. Mais quand Dieu nous met à part, Il nous sanctifie 1 Corinthiens 6:11 « Vous étiez tels ; mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus, et par l'Esprit de notre Dieu ». Il nous dit à chacun « Tu comptes pour moi, tu es précieux, tu es unique et tu es à part ». Si tu acceptes ce que Dieu t'offre, cette mise à part, tu auras le meilleur ami et compagnon de route possible. « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe; si quelqu'un entend ma voix et m'ouvre la porte, j'entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3:20).

Alors accepterons-nous l'invitation de Celui qui nous accueille tels que nous sommes pour nous aimer ? De Celui qui propose de nous déterrer pour nous rendre la vie ? Lui dirons-nous qu'Il est le bienvenu afin d'être mis à part comme nous ne l'avons jamais été ?

Si toi aussi tu as trouvé des réponses face à la solitude, vas le Dire Au Monde.

← Retour au blog

Articles Connexes

1. Le Sabbat : La voie de Sanctification.

2. L'évangile éternel

3. Pourquoi Dieu ne répond pas à mes prières ?

4. Peut-on pécher par la pensée ?

5. Qu'est-ce le péché impardonnable ?

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu