Quels sont les avantages d'être mis à part ?

un fille

Accepterons-nous l'invitation de Celui qui nous accueille tel que nous sommes pour nous aimer ? De Celui qui propose de nous déterrer pour nous rendre la vie ? Lui dirons-nous qu'Il est le bienvenu afin d'être mis à part comme nous ne l'avons jamais été ?

Nous nous sommes quittés sur un questionnement important et je pense qu'il est parfois injuste de poser des questions lorsque l’on n’y répond pas soi-même. Pour ma part, la réponse à ces questions est « oui ». Oui, j'ai accepté de laisser Jésus-Christ entrer dans ma vie et j'ai également accepté qu'Il me mette à part. Cependant, je dois vous l'avouer, cela n'a pas été chose facile. Il m'a fallu du temps pour que je puisse consentir à accepter l'inacceptable.

J'ai été éduquée selon quelques principes de bienséance et de politesse qui me tiennent à cœur. Lorsque je suis invitée, j'apporte toujours une petite contribution (une boisson, une tarte, un dessert). Et lorsque j'invite, j'aime que mes invités soient à l'aise et ne s'occupent de rien. Qu'ils viennent simplement, les mains vides, et qu'ils prennent place. Jésus Lui, a frappé à la porte de mon cœur comme il frappe à la porte du vôtre. Et lorsque nous nous décidons enfin à ouvrir, Il nous installe et se charge de tout. Il prend les choses en main et nous libère de nos fardeaux.

Cette action divine bien que débordante de sincérité et de pureté ne nous convient pas toujours. Pire encore, elle nous effraie même car nous ne comprenons pas la démarche du Christ. Comment peut-on mourir pour un inconnu ? Comment peut-on vouloir tout lui donner ? Comment peut-on l'accepter, l'aimer, le réconforter en tout temps malgré ses erreurs et ses trahisons répétées à notre égard ? Comment peut-on tout effacer et remettre, chaque fois qu'il le demande avec foi, les compteurs à zéro ?

Cela nous est tout bonnement inconcevable. Inconcevable car nous sommes humains. Totalement humains et avec tous les défauts liés à notre humanité. Nous donnons et nous attendons en retour, mais Dieu est amour (1 Jean 4:8), et l'amour est décrit en ces termes dans 1 Corinthiens 13:4-7 : « L'amour use de longanimité ; il est plein de bonté ; l'amour n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas ; il ne s'enfle pas d'orgueil ; il n'agit pas avec inconvenance ; il ne cherche pas son propre intérêt ; il ne s'irrite pas ; il n'impute pas le mal ; il ne se réjouit pas de l'injustice, mais se réjouit avec la vérité; il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout. »

Jouons à un petit jeu, remplaçons chaque occurrence qui désigne l'amour (l'amour et il), par notre prénom. Bizarre n'est-ce pas, comme l'affirmation devient tout de suite fausse. Dieu veut nous mettre à part oui. Mais Il ne peut pas le faire si nous n'y consentons pas pleinement. La première étape est d'ouvrir notre cœur à cette invitation particulière afin de Le laisser opérer. Laissons-nous aimer. Acceptons de ne plus nous sentir seul.

Je peux vous témoigner que cela me fait un bien fou de savoir que je peux compter sur mon Dieu. Désormais je l'invite à me mettre à part chaque matin, chaque soir, à tout moment de la journée, et je vous invite vivement à en faire vous aussi l'expérience. « Dieu est pour nous un refuge et un appui, Un secours qui ne manque jamais dans la détresse. » (Psaumes 46:2)

Si toi aussi tu acceptes la mis à part pour ton plus grand bonheur, vas le Dire Au Monde.

← Retour au blog

Articles Connexes

1. Pourquoi suis-je mis à part ?

2. Pourquoi dois-je préserver mes pensées ?

3. Peut-on pécher par la pensée ?

4. Apprendre à connaître Jésus.

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu