5 réalités concernant l’histoire de l’homme riche et Lazare

de l'or

Dans Luc 16:19-31, Jésus nous raconte l’histoire de « l'homme riche et Lazare ». Ce récit est souvent cité par les chrétiens comme preuve que les hommes vont directement au ciel ou en enfer après leur mort.

Mais le but de cette histoire est-il de nous donner un aperçu de l'au-delà ou est-il tout autre ? Les cinq points qui vont suivre nous démontrent que l'histoire de l'homme riche et de Lazare ne doit pas être prise au pied de la lettre.

1. Il s'agit d'une suite de paraboles. Le dictionnaire Merriam-Webster définit la « parabole » comme « une histoire habituellement courte fictive qui illustre une attitude morale ou un principe religieux ». L'histoire de l'homme riche et de Lazare arrive à la fin d'une série de paraboles pleine de symbolique, d’illustrations non littérales (voir Luc 15). Par exemple, dans la parabole de la brebis perdue, Jésus ne veut certainement pas faire comprendre à Ses disciples qu’ils doivent avoir quatre pattes ou manger de l'herbe Il est question d’une notion spirituelle bien plus grande.

2. Le récit présente une conversation impossible entre l’homme riche en « Enfer » et Lazare dans « le sein d'Abraham ». Des personnes qui sont dans le ciel peuvent-elles converser avec celles de l’enfer ? D'ailleurs, on peut se demander si les personnes qui sont au ciel prendraient le temps de regarder les gens brûler en enfer ? Selon Jésus, la réponse est non. En effet, il nous décrit un « grand abîme » entre les sauvés et les perdus (Luc 16:26).

3. Jésus utilise des images symboliques claires. L’homme souhaite qu'Abraham envoie Lazare tremper la pointe de son doigt dans l'eau afin de rafraîchir sa langue (Luc 16:24). Mais comment cela pourrait se produire physiquement ? Une telle demande ne peut être que symbolique. Comment de l’eau pourrait passer à travers les flammes, et quelle aide pourrait-elle fournir à quelqu'un qui souffre en enfer ?

4. Il utilise des expressions figuratives. Les personnes qui meurent en la foi trouvent-elles leur repos dans le sein littéral d'Abraham ? Quelle est la taille du sein d'Abraham ? Cela doit être une expression figurative, car nous savons que les anges rassembleront les saints à la seconde venue de Christ (Matthieu 24:30-31).

5. Il contredit le reste des Saintes Écritures. Si cette histoire était littérale, il serait difficile d'expliquer pourquoi la Bible dit "dans la mort il n'y a pas de souvenir" (Psaume 6:5). Au lieu de cela, ceux qui meurent sont endormis dans la tombe en attendant la résurrection (1 Thessaloniciens 4:15, 16). Plus de 50 fois dans la Bible, la mort est comparée au sommeil (Jean 11:11-14).

Cette parabole nous démontre que Dieu nous envoie des avertissements de notre vivant pour nous amener à la repentance. Après la mort cela est impossible car la Parole de Dieu nous révèle dans Ecclésiaste 9:5 que « Les vivants, en effet, savent qu'ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n'y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée ». C’est durant notre vie sur terre que nous devons avoir la victoire sur le péché, quand nous mourrons cela n’est plus possible, nous ne savons rien. Que Dieu nous guide dans notre vie de tous les jours, à dépendre de Lui pour toutes choses.

Source : Amazing Facts, Traduction & Adaptation : Sabine Alphonso

← Retour à la page Information
Articles Connexes

1. Quelques faits au sujet du Sabbat

2. Pourquoi suis-je mis à part ?

3. Comment le Chrétien peut-il faire les œuvres de Dieu?

4. Comment sommes-nous transformés à l’image de Jésus-Christ?

5. Pourquoi le chrétien doit-il se sanctifier?

6. Le Sabbat : La voie de la Sanctification

7. Pourquoi Dieu ne répond pas à mes prières?

8. Peut-on pécher par la pensée ?

9. Pourquoi dois-je préserver mes pensées?

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu