Les Fêtes qui annonçaient la première venue du Christ

premiere venue de jesus

Chaque fête juive représente un aspect du ministère de Jésus. Il y a trois fêtes qui symbolisent la première venue du Christ: La Pâque, la Fêtes des pains sans levain, et la Fête des Prémices

La Pâque

La Pâque représente la crucifixion du Christ. Dans 1 Corinthiens 5 :7 Paul déclare : « Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. »

La première Pâque a eu lieu pendant que les Israélites étaient esclaves en Égypte. Dieu a envoyé des fléaux pour punir l'Egypte, y compris l’ange de la mort qui a tué tous les premiers-nés en Egypte. Afin que le peuple de Dieu échappe à ce fléau, Dieu a demandé à chaque famille de tuer un agneau sans défaut. Les Israélites ont répandu le sang de cet agneau sacrificiel sur les poteaux de leurs maisons, de sorte que l'ange de la mort en voyant ce sang passerait au-dessus de leurs maisons, ainsi leurs premiers-nés seraient à l'abri (Exode 12).

Pour se souvenir de cet événement, les Juifs célébraient la Pâque, pour commémorer leur sortie d'Egypte en répandant le sang de l'agneau sur leurs poteaux. Mais ils attendaient également l'Agneau parfait qui devait être tué et ôter les péchés du monde (Jean 1:29).

Le sacrifice du Christ a accompli la fête de la Pâque. Il était l'Agneau Pascal. Exode 12:5,46 dit, « Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d'un an; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau […] On ne la mangera que dans la maison; vous n'emporterez point de chair hors de la maison, et vous ne briserez aucun os. » Bien que Jésus ait été tué au moment de la Pâque, beaucoup de chrétiens célèbrent la Pâque, d’origine païenne car ses bases ne sont pas fondées sur des écrits bibliques.

Jésus a accompli ces prophéties dans le Nouveau Testament : « combien plus le sang de Christ, qui, par un Esprit éternel, s'est offert lui-même sans tâche à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant » (Hébreux 9:14).

« S'étant approchés de Jésus, et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes… Ces choses sont arrivées, afin que l'Écriture fût accomplie: Aucun de ses os ne sera brisé » (Jean 19:33, 36).

La Fête des Pains sans Levain

Cette fête représente le corps du Christ. Ce symbole représentait le Christ lorsqu’il était dans la tombe. Jésus s’est attribué le symbole des pains. « Car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde » (Jean 6:33). « C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde » (Jean 6:50-51). Les Pharisiens et les dirigeants religieux de l'époque, savaient très bien ce que voulait dire Jésus. Ils ont compris la typologie du Messie comme le pain du ciel. Ils savaient qu’en se décrivant comme étant le pain du ciel, Il prétendait être le Messie promis, le Saint d'Israël. Voilà pourquoi ils ont essayé de le lapider. Sur la table des pains de proposition dans le sanctuaire, le pain, symbolisant le Christ comme le Pain de Vie, a toujours été du pain sans levain.

Le pain sans levain est le pain qui n'a pas de levain (levure). Dans la Bible, le levain symbolise le péché ou une erreur. Il provoque la fermentation. Le Seigneur dit à ses disciples «Méfiez-vous du levain des pharisiens » (Matthieu 16: 6; Marc 08:15). En outre, l'apôtre Paul a averti l'Église de Corinthe que «un peu de levain fait lever toute la pâte» (1 Corinthiens 5: 6). Il disait que seulement une petite quantité du péché pourrait nous détruire.

Jésus s’est comparé aux pains sans levain, car Il était sans péché, et donc Il a respecté la fête des pains sans levain (voir Luc 1:35; Jean 8:46; 14:30; 2 Corinthiens 5:21; Hébreux 7 : 26; 1 Pierre 1:19; 1 Jean 3: 5).

La Fête des Prémices

Cette fête représentait la résurrection de Jésus, qui était les premiers fruits arrachés à la mort. « Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement » (1 Corinthien 15 :20-23).

Après sa résurrection, Jésus est apparu à Marie de Magdala. Quand elle a réalisé que c’était Jésus et l’a attiré auprès de lui, « Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu » (Jean 20:17).

Un peu plus tard, cependant, il a permis à Thomas de le toucher, et en fait, « il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois » (Jean 20 :27).

Entre ces deux événements, Jésus aurait fait exactement ce qu'il avait dit qu'il allait faire, monter au ciel, se présenter au Père comme les prémices de ceux qui seront rachetés de la terre. Puis il est retourné sur terre pour rassurer et visiter ses amis pendant 40 jours jusqu'à ce qu'il soit enlevé au ciel. (Luc 24 :51).

Ces trois fêtes : La Pâque, la Fête des Pains Sans Levain et la fêtes des prémices devaient être célébrées de manière consécutive, car ces évènements devaient représenter la mort et la résurrection du Christ.

← retour aux sujets bibliques
Articles Connexes :

1. La fête de paque.

2. Les fêtes céremonielle annonçaient la venue de Jésus.

3. les fêtes qui annoncent la seconde venue de Jésus.

4. Le jour des expiations.

5. Le jour du jugement.

Dire Au Monde © 2016 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu