Comment dois-je faire pour sanctifier le sabbat ?

comment dois-je faire pour sanctifier le sabbat ?

Le quatrième commandement nous dit : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier » (Exode 20:8). Une fois que tu sais ce qu’est le sabbat, tu t’es certainement demandé : comment le sanctifier ?

Faisons-le simplement

Parmi les 10 commandements, sur combien as-tu débattu afin d’en comprendre le sens ? Pas tant que ça ! Aucun ?! Notre Dieu est très simple. Alors pourquoi avons-nous rendu le quatrième commandement si compliqué ? Durant des années l’Homme a appliqué sa propre interprétation du sabbat. Lorsque Jésus a commencé son ministère, les pharisiens avaient des centaines de règles concernant le sabbat et autant d’échappatoires pour ne pas les observer. Ils étaient tellement attachés à leur culture que lorsque Dieu est arrivé parmi eux, disant et faisant des miracles, ils ont renié sa divinité, simplement parce qu’Il ne faisait pas ce que leurs traditions ordonnaient. Qu’en est-il de nous ? Sommes-nous attachés à nos traditions ?

Principes d’étude biblique

Afin de savoir ce que Dieu dit d’un sujet, il nous faut essayer de mettre de côté tout ce que nous connaissons du sujet. Pour ceux d’entre nous qui sommes nés dans un foyer chrétien, c’est difficile. Mais venons à Dieu et demandons-Lui de nous guider.

Deux autres principes fondamentaux dirigent une étude biblique autour d’un thème :

1. Si tu recherches sincèrement la volonté de Dieu, tu la trouveras. Prie comme David : « Envoie ta lumière et ta fidélité ! Qu'elles me guident, Qu'elles me conduisent à ta montagne sainte et à tes demeures ! » (Paumes 43:3), et Dieu exaucera ta prière selon ce qu’Il a promis : Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés ! (Matthieu 5:6).

2. Tout ce que tu fais devrait laisser transparaître ta foi en Christ. « Or tout ce que l'on ne fait pas avec foi, est un péché. » (Romains 14:23). Dans tous les aspects de nos vies, il est question d’attitude : la soumission ou la rébellion à l’autorité de Dieu. Nos choix devraient être la réponse de Dieu à nos prières pour connaître sa volonté. S’il y a la moindre once de rébellion, de réticence, ou de ressentiment dans nos attitudes, Dieu ne se plait dans nos actions et nous recevrons certainement aucun mérite. Nous pouvons être en train de faire de« bonnes » choses mais avoir la mauvaise attitude en les faisant. Et cela, n’est pas juste aux yeux de Dieu. De même, nous pouvons faire de « mauvaises » choses et avoir la bonne attitude, et être béni de Dieu. « Cependant, au point où nous sommes parvenus, marchons suivant la même règle, et ayons les mêmes sentiments. » (Philippiens3:16). Quel bien cela fait-il de demander la volonté de Dieu et ensuite de refuser de la suivre ?

Comment sanctifier le sabbat ?

Le sabbat est mentionné à de nombreuses reprises dans l’ancien et le nouveau testament. Mais une étude exhaustive de toutes les références ne révèle que brièvement ce qu’il faut faire ou ne pas faire durant le sabbat, qui toutes sont appliquées à une culture différente de la nôtre. Le manque d’instructions explicites de la part de Dieu peut être frustrant. Comment savoir que nous sanctifions le sabbat de la bonne manière ? Nous devons utiliser notre intelligence, guidés par la Parole et notre relation avec Dieu, afin de déterminer les principes derrière ses instructions.

La seule instruction explicite à propos du sabbat est de ne faire aucun ouvrage. « Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. » (Exode 20:8-9). Nombreux sont ceux qui se sont alors justement demandés ce qu’était les ouvrages, le travail ? En plus, du travail évident consistant à aller sur son lieu de travail pour gagner de l’argent, qu’en est-il du travail des champs ? des tâches ménagères ? de la cuisine ? de l’exercice physique telle que la randonnée, la nage ou l’escalade ? La réponse à toutes ces questions est moins claire, mais le principe est le suivant :

1. Le sabbat doit être un arrêt des activités réalisées au quotidien, une opportunité de se reposer des journées habituelles.

2. Le sabbat est l’opportunité de se reposer de la recherche du matériel, et ainsi démontrer que nous croyons que Dieu bénira nos efforts des six derniers jours et pourvoira à nos besoins matériels. Tandis que les écritures ne le révèlent pas en ces termes, certains sont bénis en utilisant le vendredi pour préparer le sabbat : nettoyer leur maison, faire les courses, cuisiner. Ainsi lorsque le sabbat arrive, toutes ces tâches sont faites, il est possible de souffler et donner libre cours à une journée de repos.

Il est important de noter que Dieu ne s’est pas reposé après la création, parce qu’il était fatigué. Le prophète Esaïe affirme : « C'est le Dieu d'éternité, l'Eternel, Qui a créé les extrémités de la terre ; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point (Esaie 40:28). Un piège dans lequel tombe bien souvent certains observateurs du sabbat est celui d’avoir un rythme intense tout au long de la semaine, se coucher tard, se lever tôt, puis s’effondrer de fatigue les sabbats après-midi. Nous profiterions certainement plus du sabbat si tout au long de la semaine, nous maintenions une attitude de repos sabbatique, nous reposant chaque jour afin que nous puissions profiter plus pleinement de la communion avec notre Créateur et nos frères et sœurs dans la foi.

Dans Lévitique 23:3, Dieu dit au peuple d’Israël que le sabbat est “une sainte convocation”. Le sabbat, Jésus (Luc 4:16) et les disciples (Actes 13:13-14 ; Actes 13:42 ; Actes 16:13 ; Actes 17:2 ; Actes 18:4) avaient pour habitude d’aller à la synagogue ou bien de se réunir pour des moments d’adoration. Lorsque nous allons à l’église, c’est une opportunité pour adorer Dieu dans un lieu consacré à l’adoration, d’apprendre davantage sur Lui à travers l’étude de Sa Parole, et de recevoir des encouragements de la part de nos frères et sœurs dans la foi.

Tout comme les pharisiens, certains ont fait des listes modernes des choses à faire et à ne pas faire le jour du sabbat. Et soyons honnêtes : une liste est vraiment séduisante car nous n’avons pas à réfléchir sur quoi faire ou comment le faire, simplement nous mettons en pratique la liste. Et pas seulement, car plus ma liste est stricte, plus je me sentirai juste en la comparant à celle des autres. De plus, il est tentant de tirer des conclusions sur l’observation du sabbat et de dire « c’est comme cela qu’il faut faire et c’est tout, je le ferai ainsi ». Ainsi, je n’aurai plus à me questionner sur mon attitude le jour du sabbat. Mais Dieu, nous a donné la capacité de penser et de raisonner, et nous devrions le faire à chaque instant, luttant pour connaître la volonté de Dieu. Lorsqu’il s’agit d’observer le sabbat, fais ce que Dieu te dit de faire. Recherche une relation personnelle avec Lui et sois vigilent afin de ne pas suivre des habitudes et/ou des traditions.

Pour finir : parce que les instructions bibliques sur comment garder le sabbat ne sont pas écrites noire sur blanc, la compréhension de ton voisin peut être différente de la tienne. “Toutes les choses donc que vous voulez que les hommes vous fassent faites-les-leur aussi de même ; car c'est là la loi et les prophètes.” (Matthieu 7:12). Aime ton frère, aime ta sœur, encourage-le dans sa marche avec le créateur, et crois que Dieu parle à son cœur tout comme Il parle au tien.

Source : SabbathTruths - Emily Thomsen ; Traduction : Dire Au Monde

J’ai voulu partager avec vous cette méditation car pour moi le sabbat est un jour saint, réservé à Dieu, que j’aime retrouver car je sais que je pourrai me consacrer aux choses célestes et ne penser à rien d’autres. Le sabbat est véritablement un jour de repos, un jour où je me ressource, où je n’ai pas à m’inquiéter de mes soucis quotidiens, je peux véritablement réaliser une pause de mon quotidien et cela fait du bien.

Mais ce qui m’a véritablement marqué dans cette méditation est le fait qu’en toutes choses, nous devons rechercher la volonté de Dieu. Mais aussi que la volonté de Dieu ne s’acquiert pas une fois pour toute. « J’ai prié pendant quelques temps pour demander à Dieu quoi faire, il m’a répondu. Ça y’est je sais ce que je dois faire. » Non c’est bien constamment, quotidiennement, que nous devons être en relation avec Dieu et lui demander de nous montrer la voie.

Car L’Eternel est notre lampe sur le chemin de notre vie, et une lampe n’éclaire que près de nous, elle n’éclaire que nos pas, que ce qui est près de nous, et nous en avons besoin tout au long du chemin. De même, nous avons besoin d’être éclairés à chaque instant et de connaître la volonté de Dieu quotidiennement. Ainsi, nous établissons une relation personnelle, car nous sommes perdus dans le noir. Si toi aussi, tu affectionnes particulièrement ce jour de repos, mis à part, sanctifié, vas le Dire Au Monde, afin que tous puissent bénéficier de ses bienfaits.

Articles à découvrir :

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu