Comment devons-nous prier ?

enseigne-nous à prier

A Gethsémané, notre Sauveur a prié dans un moment très difficile demandant le secours de Son Père (Matthieu 26:39). Jésus a également invité ses disciples à prier afin qu’ils ne succombent pas à la tentation (Luc 22:40).


Notre modèle avait une vie de prière constante (Marc 6:46 ; Luc 9:28 ; etc.). Il lui arrivait même de passer toute la nuit en prière (Luc 6:12). Jésus nous invite à suivre son exemple : prier sans cesse et ne pas nous relâcher (Luc 18:1). Les disciples suivaient Jésus, le voyaient constamment en prière et ont compris qu’il s’agissait d’une action indispensable, dont eux non plus, ne pouvaient pas se passer. « Un jour que Jésus était en prière en un certain lieu, après qu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier. » (Luc 11:1).

Ce disciple voulait savoir comment faire pour prier, ayant pris conscience de l’importance de cette action. Jésus va alors enseigner à ses disciples la chose suivante : « Quand vous priez, dites : Notre Père qui es aux cieux ; ton nom soit sanctifié ; ton règne vienne ; ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ; Donne-nous chaque jour notre pain quotidien ; Pardonne-nous nos péchés ; car nous pardonnons aussi à tous ceux qui nous ont offensés ; et ne nous induis point en tentation ; mais délivre-nous du malin. » (Luc 11:2-4).

Jésus va ensuite illustrer sa réponse par une parabole (Luc 11:5-8). Il va alors leur expliquer que la prière peut être comparée à l’histoire de deux amis. L’un des deux va recevoir chez lui un autre ami qui est en voyage mais il n’a rien à lui donner. Et en pleine nuit, ne voulant pas que son ami manque de quoi que ce soit, il se sent obligé d’aller déranger son autre ami. Il ne va pas lui demander du pain pour lui-même mais pour quelqu’un d’autre. Il ne souhaite pas que son ami en visite chez lui, soit dans le besoin, il veut bien le recevoir. Il va alors frapper à la porte de son ami qui est tout près de chez lui.

L’homme va continuer à frapper à la porte de son ami même lorsqu’il le repousse. Il est essentiel pour lui que les besoins de son ami soient comblés. Il va persévérer, non pas pour lui mais pour son prochain. Jésus affirme ensuite que l’ami finirait par recevoir une réponse positive, non pas parce que c’est son ami mais parce qu’il aura insisté, parce qu’il aura persévéré.

Prier pour les autres

Prier, c’est donc aller aux pieds de notre Père céleste et intercéder pour les personnes qu’Il met sur notre chemin sans jamais nous relâcher. Ne devons-nous pas nous aussi intercéder pour les personnes qui nous entourent, qui sont dans le besoin (peu importe le type de besoins), qui ont un caractère difficile, qui sont découragés, etc. (Luc 22:31-32) ? Bien souvent, l’Eternel nous permet de voir des choses, non pas pour que nous critiquions mais pour que nous mettions en œuvre l’amour. Il nous faut prier les uns pour les autres ayant conscience du conflit cosmique dans lequel nous vivons, comme Jésus le fait pour nous. Tous, nous avons à lutter.

Prier avec persévérance

Jésus nous affirme que si nous persévérons, nous pouvons être convaincus que nous aurons une réponse. Non pas parce que nous entretenons une bonne relation avec le Père mais parce que nous persévérons. En effet, lorsque nous insistons pour une chose, cela montre que nous croyons qu’elle nous sera donnée. Lorsque nous prions, il nous faut avoir l’assurance que nous avons déjà reçu ce que nous demandons (Marc 11:24). Jésus nous enseigne à prier avec ferveur.

Prier selon la volonté de Dieu

De plus, à travers cette parabole, nous comprenons que nos prières ne doivent pas être centrées sur nous-mêmes, elles ne doivent pas être égoïstes. Ceci est confirmé en Jacques 4, au verset 3, « Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. » Tout comme Jésus faisait la volonté de son Père, nous devons nous aussi rechercher la volonté de Dieu, la gloire de Dieu dans chaque aspect de nos vies, et nos prières doivent refléter ce désir : « Notre Père, … que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. » (Luc 11:2).

Prier pour le Saint-Esprit

Jésus termine son enseignement, nous invitant à prier afin de recevoir le Saint-Esprit (Luc 11:9-13). Tout comme l’ami a demandé du pain pour le voyageur qu’il recevait chez lui, Jésus nous dit de réclamer le Saint-Esprit. Tout comme l’ami pouvait être convaincu de recevoir les pains parce qu’il aurait importuné, nous pouvons également être certains d’être remplis du Saint-Esprit si nous le demandons. Jésus veut que nous comprenions que le Saint-Esprit est une bonne chose pour nous et qu’il est important que nous importunions pour le recevoir.

Ceci nous est confirmé par ces mots : « Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai. » (Jean 16:7). De plus, Jésus nous promet que nous ferons de plus grandes œuvres que Lui (Jean 14:12), ce qui ne sera possible que s’Il vit en nous, que si nous laissons le Saint Esprit nous remplir.

Tu souhaites vivre une vie de prière tout comme Jésus, ton modèle, car tu as compris que c’était indispensable alors vas le Dire Au Monde.

← Retour aux méditations

Articles Connexes

1. Mon expérience de foi avec Dieu

2. L'évangile de Caïn

3. Les 7 étapes vers la victoire sur le péché

4. Que faut-il faire pour être sauvé?

5. Que dois-je faire pour résister à la tentation?

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu