La victoire de David est la tienne

la victoire

Il y a un enseignement puissant que Dieu désire nous apprendre aujourd’hui dans notre lutte spirituelle. Premièrement, nous devons comprendre que nous sommes dans un conflit cosmique : la lutte est entre Christ et Satan et nous sommes au centre d’un champ de bataille.


La parole de Dieu nous dit dans Ephésiens 6:12 « Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » Ayant pris connaissance de ce conflit examinons la victoire de David. Saül s’était éloigné de Dieu et il fallait un nouveau roi à Israël. Dans 1 Samuel 16 :1, Dieu demande à Samuel d’aller chez Isaï parce que l’un de ses fils deviendra le prochain roi. Dieu donne une description particulière à Samuel concernant celui qu’il oindra. « Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l’ai rejeté. L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur » (1 Samuel 16:7).

« Isaï, fit passer ses sept fils devant Samuel ; et Samuel dit à Isaï : L’Eternel n’a choisi aucun d’eux. » (1 Samuel 16:10). Dans notre marche chrétienne, il peut arriver que l'on confonde notre volonté et la volonté de Dieu. Ici, ce père pense que l’un de ses sept fils est digne de monter sur le trône. La plupart du temps, Dieu agit très différemment de ce que l’on pourrait penser. Il faut constamment remettre nos projets entre Ses mains et Lui dire : Père que ta volonté soit faite et non la mienne. « Puis Samuel dit à Isaï : Sont-ce là tous tes fils. Et il répondit : il reste encore le plus jeune, mais il fait paître les brebis. (1 Samuel 16 :11) ». Au verset 12, Samuel lui ordonne d’aller le chercher. Puis, « L’Eternel dit à Samuel : Lève-toi, oins-le car c’est lui! ». Dieu se sert toujours des choses les plus simples pour réaliser Ses plans.

A partir du chapitre 17, nous voyons une scène de guerre, ce que j’appelle ici une réplique du conflit cosmique qui a débuté au ciel et qui se poursuit sur la terre. « Les Philistins étaient vers la montagne d’un côté, et Israël était vers la montagne de l’autre côté : la vallée les séparait. » (1 Samuel 17:3) » On voit ici deux camps opposés qui se préparent pour une bataille sanglante. « Un homme sortit alors du camp des Philistins et s’avança entre les deux armées. Il se nommait Goliath, il était de Gath […] (1 Samuel 17:4). Qui représentait le camp des Philistins ? La Bible ne nous donne pas beaucoup de détails concernant ce guerrier, mais une chose est sûre : le nom d’un personnage biblique nous donne des informations précieuses sur son caractère. Le nom Goliath signifie exil, et le mot Exil fait référence à « l'état (social, psychologique, politique...) d'une personne qui a quitté sa patrie volontairement ou sous la contrainte. ».

Qui donc représente Goliath ? Qui dans la Bible a été expulsé du ciel ? La réponse se trouve dans Apocalypse 12:7-9 « Et il y eut guerre dans le ciel, Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre … ». Le dragon est à la tête d’une armée, tout comme Goliath. Mais, qui est à la tête de l’armée d’Israël ? Je pense que vous avez une petite idée et c’est bien David. Analysons un peu le personnage de David. Il est un berger comme Jésus (Jean 10:14), il est né à Bethlehem comme Jésus (Matthieu 2:1), il est oint comme Jésus (Jean 1:32), il part à la recherche de ses brebis perdues comme Jésus (Luc 15:4).

Alors que la nation d’Israël est menacée par ce Philistin, David est indigné ! Ce Philistin va trop loin dans ses propos. Cet homme n’a pas du tout la crainte de Dieu. David s’exprime alors en disant « Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l’armée du Dieu vivant ? » (1 Samuel 17:26). Dans ce conflit cosmique, notre Père a besoin que ses enfants prennent sa défense et élèvent son Nom. Dans 1 Samuel 17:32, David se décide à combattre en l’honneur de L’Eternel, trop c’est trop ! On essaie de le décourager mais rien ne l’arrête. Il a pris la décision de se battre. Il n’a pas peur de ce géant, il n’a pas peur de l’ennemi car il sait en qui il a mis sa confiance. Il se rappelle que Dieu lui avait donné la force nécessaire pour vaincre, lorsqu'il a combattu contre l'ours et le lion. Il se cramponne à cette foi et part se battre de manière déterminée.

Saül lui propose de revêtir son armure mais il refuse en disant : « Je ne puis pas marcher avec cette amure, je n’y suis pas accoutumé. Et il s’en débarrassa. » (1 Samuel 17:39). L'amure est un équipement utilisée en temps de guerre pour se protéger contre les attaques de son adversaire. Dans Éphésiens 6, Dieu nous parle de tous les outils qui doivent constituer l'armure de chaque chrétien. De ce fait, dans cette guerre spirituelle, nous ne pouvons combattre avec la foi de quelqu’un d’autre, nous devons faire nos propres expériences avec Dieu et mettre notre confiance en Lui. Alors que David est sur le champ de bataille, il prend tout simplement cinq pierres et sa fronde. Goliath le ridiculise en lui disant : « Suis-je un chien, pour que tu viennes à moi avec des bâtons ? » (1 Samuel 17:43). Lorsque le diable met tout en œuvre pour nous détruire, lorsqu’il nous rappelle nos faiblesses, répondons-lui comme David : « Tu marches contre moi avec l’épée, la lance et le javelot ; et moi je marche contre toi au nom de l’Eternel des armées, du Dieu de l’armée d’Israël, que tu as insulté. (1 Samuel 17:45).

David a reconnu sa faiblesse, et son incapacité à faire le bien, il a réalisé que seul il ne pouvait pas avoir la victoire. Il a vu son besoin et s’est associé à l’Eternel des armées, au Dieu de l’armée d’Israël. Il s’est allié à la toute-puissance que Dieu a mise à la disposition de tout homme qui reconnaît son état. Alors que l’ennemi avance avec rage pour le détruire, Dieu montre à David comment avoir la victoire. Comme David, rappelle-toi de cette promesse qui se trouve dans 1 Corinthiens 10:13 : « Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter ».

Veux-tu aujourd’hui avoir la victoire ? Fais comme David et laisse Dieu guider ta vie. Ainsi, David a vaincu Goliath en lançant cette pierre sur son front, de la même façon, Jésus est la seule personne qui puisse vaincre le Diable quand il te tente à pécher. Face au danger rappelle-toi que c’est Jésus qui combat à ta place (Exode 14:14). Quand tu es au plus bas rappelle-toi de cette promesse qui se trouve dans Psaumes 55 : 23 « Remets ton sors à l’Eternel, et Il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste. » Cher lecteur, chère lectrice : Que l'Éternel te bénisse, et qu'il te garde! Que l'Éternel fasse luire sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce! Que l'Éternel tourne sa face vers toi, et qu'il te donne la paix! (Nombres 6:24-26).

Maintenant que tu as compris comment David a eu la victoire, tu peux aller le Dire Au Monde.

← Retour aux méditations
Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu