La voie de la Sanctification - Jour 2

une semaine avec Dieu

La signification du baptême - Lundi 24 Octobre 2016

Jésus a donné sa vie pour moi à la croix. Il a donné sa vie pour nous, pour que nous ayons la vie éternelle. Et lorsque nous comprenons ce sacrifice, nous prenons conscience de notre état. Nous reconnaissons que nous avons besoin d’être délivré, purifié et la repentance prend place en nous.


Je vais alors accepter ce cadeau et m’engager avec mon sauveur dans les eaux du baptême. Mais que représente le baptême ? La Bible nous parle du baptême avec Jean le Baptiste qui était choisi par Dieu pour préparer le chemin du Seigneur, pour baptiser du baptême d’eau. Jean Baptiste prêchait, dans les déserts de Judée, un message de repentance. « Changez d’attitude car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 3:2) L’objectif de Jean était d’amener le peuple à prendre conscience de leur mauvaise attitude en désaccord avec les principes du royaume de Dieu.

Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée, venait à Jean, reconnaissant leur état de pécheur et Jean les baptisait dans les eaux du Jourdain. Ils prenaient conscience de qui ils étaient et mourraient à leur ancienne vie par ce symbole du baptême. Romains 6:3-4 nous dit : « Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, nous avons été baptisés en sa mort ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous marchions, nous aussi, dans une vie nouvelle. » Jésus est ressuscité des morts afin que nous marchions en nouveauté de vie.

La repentance crée en nous le désir de délaisser notre ancienne vie. C’est un appel à changer d’attitude, à se purifier de toute souillure, à rechercher la sainteté dans la crainte de Dieu, à avoir une attitude qui plaît à Dieu. « La repentance comprend la douleur d’avoir commis le péché et le délaissement de celui-ci. Impossible d’abandonner le péché avant d’en avoir vu la gravité ; point de vrai changement de vie jusqu’à ce que l’on se soit détourné du péché de tout son cœur.

[…] En revanche, quand le cœur de l’homme cède à l’influence de l’Esprit de Dieu, la conscience se réveille, et le pécheur commence à entrevoir la profondeur et le caractère sacré de la loi de Dieu, loi qui est à la base de son gouvernement dans le ciel et sur la terre. La lumière qui, “en venant dans le monde, éclaire tout homme” (Jean 1:9), illumine les replis les plus secrets de son âme, et met en évidence les choses cachées dans les ténèbres. La conviction du péché s’empare alors de son esprit et de son cœur. Saisi du sentiment de la justice de Jéhovah, le pécheur est terrifié à la pensée de paraître coupable et impur devant celui qui sonde les cœurs. Il voit l’amour de Dieu, la beauté de la sainteté, la joie de la pureté ; il désire être purifié et entrer en communion avec le ciel. » (Vers Jésus p.37)

Le baptême d’eau se fait lorsque nous avons conscience de notre état et que nous voulons vivre en nouveauté de vie. Lorsque nous sommes baptisés en Christ, nous sommes revêtus du Christ (Galates 3:27). Jean baptisait d’eau mais Celui qu’il annonçait, baptisait d’esprit (Matthieu 3). Qu’est-ce que le baptême de l’Esprit ? Jésus a confirmé ce que disait Jean en disant aux disciples que dans peu de temps, il serait baptisé du Saint-Esprit (Actes 1:5). A la Pentecôte, cette promesse s’accomplit : les disciples reçoivent le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit qui est le consolateur est là pour nous convaincre de péché, de justice et de jugement (Jean 16). Ainsi l’Esprit me permet de savoir lorsque je pèche, que mon attitude est en désaccord avec le royaume Dieu. Et cela m’invite à changer d’attitude l’Esprit me conduit là où je dois aller, me montre comment me comporter. L’Esprit me transforme à l’image de mon Sauveur.

De plus, la sanctification est opposée à l’impureté, à l’impudicité qui sont des fruits de la chaire (1 Thessaloniciens 4). Lorsque l’Esprit nous dirige nous n’accomplissons pas les œuvres de la chaire car l’Esprit a des désirs contraires à ce de la nature humaine. Lorsque nous nous laissons guider par l’Esprit, nos désirs changent, ils sont purifiés, transformés. Le Saint-Esprit nous conduit sur le chemin de la sanctification. Lorsqu’on reconnaît son état, s’en repent, qu’on reconnaît que seul le Sauveur peut nous délivrer de l’emprise du péché : on commence notre cheminement avec Dieu.

Nous entrons entre les mains de Dieu, qui nous façonne tel un potier qui pétrit l’argile afin de réaliser un vase parfait. Le baptême d’eau représente la mort à notre ancienne vie et la résurrection en Jésus qui va maintenant vivre en nous et nous purifier par son Esprit, nous montrer la voie à suivre. La sanctification c’est l’œuvre de Jésus en nous.

Si tu es convaincu de l’importance de l’ensevelissement dans les eaux du baptême, vas le Dire Au Monde.

← Retour aux méditations

Articles Connexes : La voie de la sanctification

1. La Loi de Dieu.

2. Le Sabbat : La voie de Sanctification.

3. Pourquoi est-il nécessaire de prier ?

4. La multiplication des pains.

5. Que s'est-il passé à la croix ?

6. Le péché contre le Saint-Esprit.


Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu