La voie de la Sanctification - Jour 3

une semaine avec Dieu

La multiplication des pains - Mardi 25 Octobre 2016

La multiplication de 5 pains d’orge et de 2 poissons pour 5000 hommes, a une application spirituelle très profonde pour notre marche vers la sanctification. Nous pouvons suivre cette histoire dans l’évangile de Jean au chapitre 6, à partir du verset 3.


Nous sommes face ici, à un homme fatigué, qui a faim et soif et qui malgré cela, se soucie du bien-être des autres. Jésus se soucie de la foule qui le suit. Les disciples invitent le sauveur à les renvoyer pour qu’ils aillent s’acheter de quoi manger. Jésus avait de la compassion pour la foule qui était comme un troupeau de brebis sans berger, livré à lui-même.

Jésus voyant la foule s’adresse à Philippe lui disant : « Où achèterons-nous des pains, afin que ces gens-ci aient à manger ? » (Jean 6:3). Jésus cherche à éprouver sa foi. Nous-même lorsque nous sommes face à une difficulté, Jésus nous pose cette même question : « que faire ? », pour éprouver notre foi. Allons-nous faire confiance à Dieu ou regarder à la difficulté ?

Dans la suite du récit, un des disciples annonce à Jésus qu’il y a un panier contenant 5 pains d’orge et 2 poissons. Quelle application spirituelle devons-nous en tirer ? Le chiffre 2 représente l’union entre deux entités et le 5 représente la grâce de Dieu, la puissance de Dieu. L’homme doit s’unir à la divinité de Jésus pour recevoir sa puissance qui nous donne la victoire sur le péché, sur nos mauvaises conduites. Lorsque nous nous associons à Dieu, nous avons le pouvoir de résister au diable et de dire oui à Jésus. La victoire est possible car Dieu veut nous donner la puissance pour nous purifier de toutes souillures par son Esprit.

A partir du verset 11, nous voyons les disciples coopérer avec Jésus : l’homme s’unit à Dieu. En effet, Jésus bénit la nourriture et la donne aux disciples pour qu’ils la distribuent à la foule. 5 pains et 2 poissons représentaient un repas ordinaire pour la foule. Or Jésus aurait pu leur donner un repas extraordinaire, un repas succulent. Mais ce que Jésus a donné à la foule était suffisant pour combler leur besoin. Dieu nous donne toujours suffisamment pour combler chacun de nos besoins. Et il nous faut nous contenter de ce que Dieu nous donne.

En nourrissant 5000 hommes, Jésus révèle sa puissance. Cette puissance qui agit tous les jours en notre faveur. En effet, l’homme cultive le sol mais c’est la puissance de Dieu qui fait germer. La terre produit d’elle-même d’abord l’herbe, puis l’épis et pour finir le blé qui se forme dans l’épi. Ceci fait référence à la croissance. De même, c’est la Parole dans notre esprit qui nous fait croître spirituellement. La Parole de Dieu nous nourrit, il s’agit du Pain de vie dont nous avons besoin au quotidien pour tenir debout. La Parole par l’Esprit fait son travail en nous, et amène notre changement de caractère, elle nous sanctifie, nous transforme.

Les besoins de toute la foule étaient satisfaits, le sauveur invite alors à ramasser ce qui reste afin que rien ne soit perdu. En réalisant ce travail, les disciples s’aperçoivent que douze paniers peuvent être remplis. Il ne faut rien gaspiller, rien jeter. Faisons le parallèle avec la nourriture spirituelle, une fois reçue, elle ne doit pas être perdue, elle ne doit pas être gaspillée, elle ne doit pas être jetée.

Au contraire, elle doit être partagée avec les affamés de ce monde. Lorsque nous sommes bénis, c’est pour être une bénédiction aux autres. Notre Dieu dispose de ressources infinies, et pourtant nous ne lui faisons pas suffisamment confiance. Mais c’est Dieu qui nous envoie leur donner nous-mêmes à manger. Jésus a donné aux disciples ce qu’Il avait reçu du Père et les disciples passèrent les aliments à la foule qui la partagea ensuite avec leurs proches.

Les personnes qui s’unissent à Jésus, reçoivent le pain de vie. Dieu nous nourrit pour que nous apportions cette nourriture spirituelle au monde. Si nous refusons de coopérer avec Jésus, nous empêchons à des âmes d’avoir accès au salut. Lorsque nous sommes unis au Christ, que nous mangeons du pain de vie et que nous le transmettons au monde, dans cet œuvre nous sommes sanctifiés.

Une mère ne peut dormir tranquillement sans s’assurer que tous ses enfants vont bien, de même Dieu ne peut être tranquille tant que tous ses enfants ne sont pas à la maison, tant que tous ses enfants ne reçoivent pas la nourriture nécessaire pour qu’ils aient la vie, pour que le travail de sanctification se fasse en eux. C’est Dieu qui fait tout le travail en nous. Nous devons rester dans un état de dépendance et de soumission au Christ qui est la Parole faite chair, afin de poursuivre notre chemin sur la voie de la sanctification.

Si tu as conscience de l’importance du Pain de vie pour ta croissance spirituelle et ta sanctification, vas le Dire Au Monde.

← Retour aux méditations

Articles Connexes : La voie de la sanctification

1. La Loi de Dieu.

2. Le Sabbat : La voie de Sanctification.

3. Pourquoi est-il nécessaire de prier ?

4. La signification du baptême.

5. Que s'est-il passé à la croix ?

6. Le péché contre le Saint-Esprit.


Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu