La voie de la Sanctification - Jour 5

une semaine avec Dieu

Le péché contre le Saint-Esprit - Jeudi 27 Octobre 2016

Après le baptême de repentance, nous devons entrer dans ce processus de sanctification. Le Saint-Esprit doit travailler en nous pour reproduire parfaitement le caractère de Jésus-Christ.


Mais quel est le rôle du Saint-Esprit ? Notre Sauveur nous a promis le cadeau du Saint-Esprit, nous disant : « Il vous est avantageux que je m’en aille. » (Jean 16:7) Et Jésus disait cela car il savait à quel point nous aurions besoin de l’Esprit Saint qui viendrait en son nom. Premièrement, le Consolateur, le Saint-Esprit « vous enseignera toutes chose, et vous remettra en mémoire toutes celles que je vous ai dites » (Jean14:26) Le Saint-Esprit a pour mission de nous révéler les mystères de la Parole.

Lorsque nous passons du temps dans la Parole, c’est le Saint-Esprit qui nous instruit, nous enseigne, nous émerveille et nous donne la sagesse de comprendre. Le Saint-Esprit nous dirige vers les passages dont nous avons besoin pour ce Jour. « Donne-nous, notre pain quotidien », il y a une nourriture chaque jour, cette nourriture est individuelle et personnelle. De même, que mon frère ne peut pas manger pour moi ; lorsque je suis face à la parole durant ma méditation quotidienne, le Saint-Esprit m’inspire les mots dont, moi, j’ai besoin personnellement. Le consolateur nous enseigne toutes choses et nous conduit dans la vérité. (Jean 15:26-27).

Deuxièmement, le Saint-Esprit lorsqu’Il vient habiter en nous il va procéder à la transformation de notre caractère. Nos goûts et nos désirs changeront peu à peu. Les choses qui nous plaisaient auparavant, n’auront plus aucun intérêt pour nous, car les désirs de l’Esprit sont opposés à ceux de la chair. C’est Lui qui nous enseignera sur la manière de nous comporter, de parler, de vivre, etc. « Ainsi nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, comme par l'Esprit du Seigneur. » (2 Corinthiens 3:18). C’est l’Esprit de Dieu, qui nous transforme et nous amène à porter de bons fruits. Des fruits qui reflètent le caractère de Jésus en nous. Car le fruit de l’Esprit est « la charité, la joie, la paix, la patience, la bonté, l'amour du bien, la fidélité, la douceur, la tempérance » (Galates 5:22).

Et pour finir, c’est l’Esprit Saint qui va nous convaincre de péché. « Et quand il sera venu, il convaincra le monde de péché, de justice et de jugement » (Jean 16:8). Cela signifie, que le Saint-Esprit est là pour nous faire savoir lorsque nous pêchons, pour nous amener à confesser nos péchés. Lorsque j’ai menti, que je m’apprête à mentir ou que j’envisage de mentir, le Saint-Esprit, est là pour me dire « attention, ce n’est pas ce qui plaît à Dieu », « attention tu viens d’attrister ton Créateur », « tu as péché mais repens-toi, confesse ton péché et dis la vérité, c’est cela qui plaît à Dieu ».

Là est la clé pour la compréhension du péché contre le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est la personne qui nous fait savoir que nous avons péché. Il nous convainc de péché. Mais si nous refusons d’écouter cette personne qui nous permet de savoir lorsque nous faisons mal, comment allons-nous faire pour savoir si nous plaisons à Dieu ? La parole de Dieu nous dit : « tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes ; mais le blasphème contre l'Esprit ne leur sera point pardonné. » Le péché contre le Saint-Esprit n’est pas un péché contre un commandement de Dieu mais il s’agit du refus continuel d’écouter l’appel de l’Esprit qui nous invite à la confession.

Nous péchons contre l’Esprit lorsque nous refusons de l’écouter, lorsque nous nions son existence, ou du moins lorsque nous nions sa voix qui nous invite à la confession. Nous préférons perdurer dans nos mauvaises voies malgré ce que l’Esprit nous démontre. L’Esprit nous révèle lorsque nous péchons et nous invite à la repentance mais comment pouvons-nous être pardonné si nous refusons de nous confesser, si nous refusons de demander pardon lorsque l’Esprit nous révèle notre péché ? Ce n’est pas que Dieu ne souhaite pas nous accorder le pardon, c’est que nous refusons de demander le pardon, nous refusons de confesser nos péchés. Une personne qui rejette la voix de l’Esprit continuellement vit sa vie et ne se questionne plus sur si elle fait le bien ou le mal. Et elle finit petit à petit à ne plus entendre cette voix qui lui indique qu’elle pèche, elle ne l’entend plus car elle passe son temps à la nier.

Si tu as maintenant conscience de l’importance de la présence du Saint-Esprit dans ta vie, vas le Dire Au Monde.

← Retour aux méditations

Articles Connexes : La voie de la sanctification

1. La Loi de Dieu.

2. Le Sabbat : La voie de Sanctification.

3. Pourquoi est-il nécessaire de prier ?

4. La multiplication des pains.

5. La signification du baptême.

6. Que s'est-il passé à la croix ?


Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu