Le Sabbat : Un devoir désagréable ou un jour de délice ?

Avant le péché, le sabbat nous rappelle la création. Dans genèse 2:1-3 le Sabbat a été établie quand Dieu a créé le monde, y compris les plantes, les animaux, et les humains.

Un devoir désagréable ou un jour de délice

La création s’est terminée par le sabbat et de ce fait le sabbat a existé avant que le péché ne soit entré dans le monde. Adam et Eve les représentants de l’humanité ont célébré le sabbat. Dans le livre du Deutéronome 5:15, Dieu nous recommande de nous rappeler de notre condition d’esclave du péché et qu’il nous a libéré « souviens- toi du jour de repos pour le sanctifier… » Mettre à part ou dédier à. Dans le livre d’Esaie 58:13-14, le sabbat nous permet de laisser tomber notre égoïsme (si tu retiens ton pied pendant le sabbat pour ne pas faire ta volonté) et faire ce qui plait à Dieu (tes délices) cela veut dire : éviter les choses qui enlèvent du sabbat sa spécificité et ses bénédictions comme regarder des programmes non chrétiens de TV, entreprendre de long voyage (Matthieu 24:20), Facebook et compagnies, acheter et vendre (Néhémie 13:15-22) et tant d’autres.

« Avant la venue de Jésus, Satan pour préparer la voie à ses desseins avait poussé les juifs à charger le sabbat de restrictions fastidieuses qui faisaient de son observation un devoir désagréable et pénible. Et maintenant profitant des préventions dont ce jour était entouré, il le qualifiait de rite judaïque. » (La grande controverse 53.2). Quel stratagème pour arriver à ses fins ! Au temps de Jésus, c’était sa coutume d’observer le sabbat, ses disciples et tous les chrétiens suivent Jésus qui est leur exemple. Il n’a pas aboli les dix commandements. (Matthieu 5:17-19). Qu’en est-il de nous et de notre observance du saint jour ? Nulle part dans les saintes écritures il n’est dit que le sabbata été aboli. Et nulle part n’a été recommandé un autre jour pour remplacer le sabbat.

Un réveil s’impose ! Lequel et comment ?

L’apôtre Paul dans l’épitre aux Romains réalisait dans quel temps il vivait grâce à sa rencontre avec Christ au chemin de Damas. C’est là où commence le véritable réveil à partir de sa rencontre spirituelle avec ce fameux Jésus qu’il persécutait et il ne le savait même pas ! En effet les commandements, dans Exode 20:1-17 « tu n’auras pas d’autres dieux..., Honore ton père ... » y compris, « souviens toi du jour du repos » se résument dans cette parole : tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’amour est donc l’accomplissement de la Loi. Donc sans la conscience de ce que Jésus a fait pour soi (l’humanité) et de notre amour pour lui, en reconnaissance du sien, nous sommes réellement tous aveuglés comme Paul par le péché et nous ne savons pas ce qu’est AIMER et de ce qu’on fait.

Nous devons nous réveiller, et cela uniquement grâce à une relation intime avec notre Dieu. Il nous incombe le choix conscient suscité par l’esprit de Dieu de qui est le maître de notre vie ! Jésus ou quelqu’un d’autre. Après ce choix le résultat se voit à travers notre caractère, notre comportement, la direction de notre style de vie, une transformation, un miracle qu’on appelle la nouvelle naissance, la conversion et c’est quelque chose de spirituel et non humain. Enfin le sabbat ne serait qu’un délice que lorsque journellement nous mourrons à nous-même et que nous réalisons qui est Dieu et qui nous sommes. Le devoir pénible deviendra allégeance et rendez- vous d’amour avec notre rédempteur, seigneur et créateur. Ce sera un jour de fête et de joie et non un jour triste et de jeûne comme l’ennemi veut bien nous faire croire.

C’est l’heure de nous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru.


Articles à découvrir :

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu