Les 7 étapes vers la victoire sur le péché

Les 7 étapes vers la victoire sur le péché

La sanctification est l’œuvre de toute une vie. Lorsque nous acceptons Jésus dans notre vie, il y a des choses que nous délaissons au fur et à mesure que le Saint-Esprit nous les révèle.


Ayant cette assurance que Dieu est avec nous dans toutes nos luttes, toutes nos douleurs et qu’Il ne nous abandonnera jamais. Pour une victoire durable sur le péché il y a 7 étapes à suivre. Nous pouvons retrouver ces étapes dans l’histoire de la femme pécheresse (Luc 7:36-50).

1. Se laisser guider par le Saint-Esprit

La Parole de Dieu nous dit dans Luc 7:37 : « Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de parfum ». Premièrement, rappelons-nous que c’est toujours Dieu à travers l’Esprit-Saint qui nous conduit à Lui ; il nous faut apprendre à reconnaitre Sa Voix. Notre première démarche doit être : chercher Dieu dans la prière et croire qu’Il est capable de nous secourir et de pourvoir à tous nos besoins spirituels.

2. Donner à Dieu notre volonté

Lorsque nous nous laissons guider par le Saint-Esprit, nous réalisons qu’il y a des choses dans notre vie que nous devons absolument changer. Nous nous demandons alors : Pourquoi n’y arrivons-nous pas malgré nos efforts humains ? Rappelez-vous une chose essentielle, « Vous ne pouvez changer votre cœur ; vous ne pouvez, de vous-même, donner à Dieu vos affections ; mais vous pouvez décider de le servir. Vous pouvez lui donner votre volonté, et alors Il produira en vous le vouloir et le faire selon son bon plaisir. Ainsi tout votre être sera placé sous l’action puissante de l’Esprit du Christ : vos affections seront concentrées sur Lui, vos pensées seront en harmonie avec les siennes. » Vers Jésus p.50

3. Avoir le dégout du péché, et regretter ce que nous avons fait

La Bible nous dit dans Luc 7:38 « et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait ; et bientôt elle les mouilla de ses larmes […] ». Nous devons nous tenir non pas devant Jésus mais derrière Lui, à Ses pieds, en signe de soumission. Jésus doit avoir le contrôle de notre vie. Tout comme les bébés sont aux pieds de leurs parents : symbole de dépendance, nous devons être aux pieds du Christ, dépendant de Lui. C’est Lui seul qui peut nous donner la force de vaincre le mal et d’en être victorieux. Il nous faut par la prière demander à Dieu de mettre en nous le dégoût du péché. Sans cela, il nous est impossible de parvenir à la perfection.

4. Donner à Dieu ce que nous avons de plus précieux : notre caractère

Dans le même passage de Luc 7:38 le texte nous dit « Puis les essuya avec ses cheveux ». Que représentent les cheveux ? Nous pouvons analyser deux exemples. Le premier se trouve dans Cantiques des Cantiques 4:1 « Que tu es belle, mon amie, que tu es belle ! Tes yeux sont des colombes, derrière ton voile. Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, suspendues aux flancs de Galaad. ». Du temps de la Bible, la richesse d’un homme était évaluée par apport à ses biens, aux nombreuses brebis et chevaux qu’il avait. Ici le roi Salomon démontre que les cheveux d’une femme représentent quelque chose qui a une grande valeur. On peut y voir également un symbole d’honneur.

Le deuxième exemple se trouve dans Psaumes 69:4-5. « Ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, ceux qui me haïssent sans cause ; ils sont puissants, ceux qui veulent me perdre […] ». Ici le roi David compare les cheveux à la puissance humaine. En d’autres termes, la femme pécheresse en essuyant les pieds de Jésus lui a donné ce qu’elle avait de plus précieux, elle lui a donné son caractère qui était dominé par la puissance des ténèbres, pour en retour recevoir Celui de Jésus. Elle avait compris le principe de la justification par la foi et a demandé à Jésus de changer son mode de vie.

5. Se réconcilier avec Dieu en formant une alliance éternelle avec Lui

Luc continue en mentionnant au verset 38 qu’elle « les baisa (les pieds de Jésus) ». Quand un homme et une femme décident de se marier, le plus souvent il y a un échange public d’un baiser. Désormais l’homme appartient à la femme et la femme appartient à l’homme. Ils se disent devant Dieu oui pour la vie, et la plupart du temps on entend le pasteur prononcer ces paroles : « Que l’homme ne sépare point ce que Dieu a uni ». La femme pécheresse a publiquement fait alliance avec Jésus ; nous voyons ici que l’humanité s’est associée à la Divinité de Jésus.

6. Accepter Jésus comme seul maître et sauveur

Il est mentionné toujours au verset 38 qu’elle « les oignit de parfum. » en parlant des pieds de Jésus ; Matthieu 26:7 nous révèle que Jésus a aussi été oint de la tête. Dans la Bible, nous remarquons que les rois sont oints. Elle a décidé que Jésus serait désormais le Roi de son cœur, qu’Il allait diriger sa vie. « Pour ramener l’homme de l’état de péché à celui de la sainteté, il faut une puissance qui agisse du dedans, une vie nouvelle qui vienne d’en haut. Cette puissance, c’est Jésus. Sa grâce seule peut vivifier les facultés inertes de l’âme humaine, et les attirer vers Dieu et la sainteté. » (Vers Jésus p.20).

7. Ne jamais interrompre la connexion avec Dieu

Le pharisien condamnait la femme pécheresse parce qu’elle démontrait publiquement son attachement à Jésus. Il disait en son cœur « Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c’est une pécheresse. » (Luc 7:39). Jésus qui lisait dans son cœur a voulu à travers une parabole montrer au pharisien que celui qui aime le plus c’est celui à qui beaucoup de péchés ont été pardonnés, (Luc 7:40-42). En d’autres termes, ceux qui sont les plus reconnaissants envers Dieu, ne sont pas les plus grands pécheurs mais ceux qui se rendent compte du grand miracle accompli par Jésus-Christ en leur faveur. Ces personnes ne désirent qu’une chose : connaître de mieux en mieux Celui « qui ôte les péchés du monde » (Jean1:29).

Jésus déclare au pharisien « Tu ne m’as point donné de baiser : mais elle, depuis que je suis entré, elle n’a point cessé de me baiser les pieds. » Luc 7:45. Ce que Jésus veut dire par là est, depuis qu’elle fait alliance avec Moi, elle n’a pas eu d’autres dieux devant ma face, elle ne s’est pas fait d’image t’aillée, elle n’a pas pris Mon nom en vain, elle a observé le sabbat, elle a honoré ses parents, elle n’a pas tué, elle n’a pas commis d’adultère, elle n’a pas dérobé, elle n’a pas porté de faux témoignages et elle n’a pas convoité.

La femme pécheresse a eu la victoire parce qu’elle n’a jamais interrompu la connexion avec Dieu. N’oublions pas que ce n’est pas nous qui promettons à Dieu de garder la loi mais c’est Dieu qui nous promet de mettre en nous son Esprit et de nous donner un cœur nouveau (Ezechiel 36:26). C’est Dieu qui fait en nous ce que nous sommes incapables de faire. Il viendra un temps où nous ne pourrons plus demander à Dieu le pardon de nos péchés parce que Jésus nous aura donné une victoire complète et totale sur le péché.

Maintenant que tu as compris les étapes pour avoir la victoire, ne le garde pas pour toi, Jésus te demande de le Dire Au Monde.

← Retour aux méditations

Articles Connexes

1. Que faut-il faire pour être sauvé ?

2. Comment exercer sa foi dans la difficulté ?

3. Pourquoi Dieu ne répond pas à mes prières ?

4. Le péché contre le Saint-Esprit.

5. L'Évangile Éternel.

6. Le Sabbat : la voie de la sanctifcation ?

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu