Mon expérience de foi avec Dieu

les délices du sabbat

Je souhaite partager avec vous une expérience que j’ai vécu avec Dieu il y a maintenant plusieurs mois. Depuis un peu plus d'un an, je fais mon cheminement avec Dieu. Et l'an dernier j'ai été confronté à la question de l’observation du sabbat (Exode 20:8-11).

Il me fallait vraiment me positionner. J’avais déjà dû faire face à une situation similaire auparavant, par rapport à un travail mais c'était diffèrent. En effet, les enjeux étaient moins importants pour moi et malgré cela, Dieu avait permis que j'obtienne le job sans travailler le samedi alors que tous les autres devaient être présents ce jour-là sans exception.

Et donc pour en revenir à l'an dernier je me suis engagée avec Dieu et me suis dit : « D’accord c'est bien tu n’iras pas à l’école le samedi mais il ne faut pas que ce soit simplement par habitude ». Donc j'ai vraiment pris le temps de me poser de prier et de me questionner par rapport au sabbat. Je voulais comprendre les fondements, l’importance de sanctifier le 7ème jour, et pourquoi.

En fin d’année, les résultats sont tombés. Je n’ai pas validé l’année, il me fallait redoubler, mais j'aurai pu compenser la matière qui tombait le samedi si j’avais eu au moins 10 à toutes les autres matières. Mais non la blague est qu’il y avait une autre matière où je n’avais que 9,94, donc impossible de compenser le cours qui tombait le samedi.

L’année reprend, je dois me présenter pour les deux matières que je n’avais pas validées. Et ces derniers temps, cela me perturbait, je n’arrêtais pas d’y penser. Refaire un dossier en groupes, refaire ci, refaire ça, bref j’étais vraiment découragé ; je n’avais plus envie. Je voulais laisser tomber. Et puis, je me disais : peut-être que je vais faire tout ça pour rien, et que je n’aurais quand même pas le diplôme car il y a une journée qui tombe le samedi au 2ème semestre.

Il n’y a pas d’évaluation mais seulement la signature d’une feuille d’émargement justifiant la présence ce jour. Puis, je me suis arrêté un instant et me suis dit que ma réaction montrait que j’avais vraiment peu de foi. Donc j’ai prié pour la foi en toutes choses. Je voyais mon attitude comme de l’ingratitude et comme une forme de négation de l’existence de Dieu. Et je me suis questionné sur les Hommes de la Bible et j’ai trouvé que Daniel se rapprochait le plus de ma situation.

J’avais besoin de savoir ce qui faisait qu’il avait autant de foi et qu’il ne craignait pas le décret du roi qui disait de n’adorer aucun autre dieu ou personne que lui pendant 30 jours (Daniel 6 :8). Alors, j’ai cherché à savoir d’où venait Daniel, qui il était, qui était sa famille, etc. En fouillant dans les écritures, j’ai eu ma réponse. Daniel venait d’une famille consacrée à Dieu. N’hésitez pas vous aussi à faire cette démarche de savoir qui était Daniel, de quelle famille venait-il, pourquoi avait-il autant de foi, d’où lui venait sa foi ?

Puis, j’ai eu d’autres réponses au sujet de la foi : humilité et obéissance aux commandements de Dieu. Une personne de foi est humble et obéi aux commandements, c’est ce que j’ai pu observer dans les comportements des hommes de la Bible. Ils dépendaient totalement, entièrement de Dieu. J’ai continué à prier et à rechercher Dieu.

Puis, Dieu a permis que je change de positionnement, j’ai arrêté de regarder à tout ce que je devais faire ou à la possibilité de l’échec. J’ai eu cette conviction que si Dieu le veut, IL peut me donner ce diplôme, Il est capable et peut permettre par n’importe quel moyen impensable que je réussisse. J’avais la foi, sans aucune ombre de doutes !

Mais avant cela, lundi, il y a 2 semaines j’ai envoyé un mail à mon directeur de master lui demandant s’il était possible que je conserve ma note du cours qui avait lieu le samedi ou s’il fallait vraiment que je refasse la totalité du travail. Le professeur me répond qu’il me faut refaire l’exercice entièrement. Je n’ai pas insisté et me suis dit que je le ferai.

Et dans la nuit de vendredi soir à samedi le professeur du cours qui avait lieu le samedi, envoie un mail à toute la promo. Il nous informait qu’il ne pourrait pas assurer le cours du samedi 21 novembre car il était souffrant mais que le cours du samedi 28 novembre serait maintenu. Puis il explique que le cours annulé serait rattrapé en 2 cours de 3h mais en SEMAINE ! Et là, j’ai juste halluciné parce que l’an dernier en lui demandant et en demandant au directeur du master de déplacer le cours un jour de semaine, ils ne pouvaient absolument rien faire pour moi. Il fallait que je sois là le samedi. Et là sans que je ne demande rien, il trouve le moyen de se libérer un jour de la semaine et de venir nous faire cours.

Je n’arrivais pas à y croire mais je me suis rappelée que j'avais changé de positionnement et que petit à petit je rencontrais Dieu. Je prenais conscience de Sa Toute puissance.

Et ce qui est encore mieux c'est que l'an dernier j'avais juste rendu un document et là je serai présente pour présenter mon travail. La conclusion est que ma note ne pourrait qu'augmenter. Mon Dieu est puissant !

Mais laissez-moi vous dire que ce n’est pas tout. J'ai appris il y a 2 jours par hasard, que le contrôle qui était un samedi l'an dernier. (Alors que j'avais insisté pour qu’il ait lieu n’importe quel jour de la semaine.) Et ben cette année l’examen sera un jeudi et je n'ai absolument rien demandé.

Cette expérience m’a démontré que Dieu est au contrôle de toutes situations. Faisons lui confiance tout simplement ! J’ai aussi compris l’importance de croire, d’avoir la foi car mon Dieu n’est pas une créature, Il n’est pas faillible, il n’est pas un homme pour mentir.

Je veux vous laisser avec cette parole qui résume bien cette expérience : « Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Dieu. » (Romains 10:17). Si tu crois que Dieu est tout puissant, et qu’en Lui tu peux te confier et tout déposer à Ses pieds, vas le Dire Au Monde !

← Retour aux méditations

Articles Connexes

1. Que dois-je faire pour résister à la tentation?

2. L'évangile de Caïn

3. Les 7 étapes vers la victoire sur le péché

4. Que faut-il faire pour être sauvé?

5. Comment exercer sa foi dans la difficulté?

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu