Que s’est-il passé au ciel ?

une semaine avec Dieu

Que s’est-il passé au ciel ? - L'origine du conflit cosmique - Dimanche 18 Décembre 2016

Très souvent, nous entendons que nous sommes en plein milieu d’un conflit entre le bien et le mal, d’un conflit cosmique, d’une bataille. Nous sommes en guerre, il nous faut lutter. Mais contre quoi ? Pour répondre à cette question, nous devons comprendre l’origine.


La Parole de Dieu évoque un conflit dans le ciel : « Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. » (Apocalypse 12:7-9). Serait-ce l’origine, le point de départ du conflit cosmique ?

Regardons ce que nous dit la Bible. Ce combat oppose Michel et ses anges contre le grand dragon, le diable, le serpent ancien, et ses anges. Deux armées s’opposent, celle de Michel contre celle du serpent. Qui est ce serpent qui s’oppose à Michel ? Cela me fait penser au commencement. Vous savez ce moment où Eve a été tentée par un serpent. Nous retrouvons ce récit dans Genèse 3. Le diable a utilisé le serpent qui était beau à regarder pour attirer la femme et elle succomba. Après cela, Dieu dit au diable, « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » (Genèse 3:15). Ici, encore nous voyons un conflit où un des acteurs est le serpent, le diable. Le combat qui avait commencé dans le ciel et qui opposait Michel contre le serpent ancien, se déplace sur la terre, car le diable et ses anges ayant perdu la bataille y perdent leur place.

Maintenant, il nous reste à savoir qui représente Michel ? Il s’agit de Jésus le Fils de Dieu. La Bible nous en parle à plusieurs reprises et notamment en Jude 9 et en Daniel 12:1. Il est écrit : « A cette époque-là se dressera Michel, le grand chef, celui qui veille sur les enfants de ton peuple. Ce sera une période de détresse telle qu'il n'y en aura pas eu de pareille depuis qu'une nation existe jusqu'à cette époque-là. A ce moment-là, ceux de ton peuple qu'on trouvera inscrits dans le livre seront sauvés. » Dans les moments de détresses, de difficultés, de souffrances, qui est notre seul refuge, si ce n’est Jésus-Christ ? Il est notre appuie, il compatit à nos souffrances, et se montre un frère dans la douleur (Esaie 53:4).

Si nous doutions de l’existence d’un conflit sur la terre, la Parole nous le confirme : « Je mettrai inimitié entre toi et la femme » (Genèse 3:15). Dieu n’est pas un homme pour mentir, ce qu’Il dit s’accomplit certainement. Sachant cela, il est important pour nous chrétiens de rester sur nos gardes. Mais pourquoi le serpent ancien et Michel s’affrontaient ? Que s’est-il passé ? « Mais cet heureux état de choses [la paix parfaite] prit fin. Il y eut un être qui pervertit la liberté accordée par Dieu à ses créatures. Le péché naquit dans le cœur d’un ange auquel, après Jésus-Christ, le Père éternel avait conféré le plus d’honneur et de gloire. » (Patriarches & Prophètes, p.11). Le serpent ancien, ex-habitant du ciel va laisser le péché naître en son cœur.

Mais comment cela est arrivé, pourquoi lui qui avait tant d’honneur s’est rebellé ? La Bible répond : « Fils de l'homme, prononce une complainte sur le roi de Tyr ! Tu lui annonceras : Voici ce que dit le Seigneur, l'Eternel : Tu représentais la perfection. Tu étais plein de sagesse, tu étais d'une beauté parfaite. » (Ezechiel 28:12). Si l’on s’arrête à ce verset, on pourrait se dire qu’il est seulement question du roi de Tyr ici, mais lorsque l’on poursuit la lecture certains détails nous montrent qu’il n’est pas question d’un simple roi. En effet, Ezechiel 28 décrit les origines, le rôle et la chute de Satan. Il était un chérubin protecteur aux ailes déployés (Ezechiel 28:14). C’était un être parfait, plein de beauté. Et un jour, son cœur devient orgueilleux à cause de Sa splendeur.

Nous retrouvons, d’autres éléments de réponses dans le quatorzième chapitre du livre d’Esaie. Où de même, sans lecture détaillée on pourrait penser qu’il est question du roi de Babylone, puis des détails tels que « astre brillant », « fils de l’aurore » nous sont données (Esaie 14:12). Ainsi, nous pouvons comprendre qu’il est question de cet être glorieux qu’était Lucifer. Il voulait la place de Son créateur et même plus, il voulait placer son trône au-dessus de celui du Très Haut, il voulait lui aussi être adoré (Esaie 14:13-14). Son attitude nous laisse à penser, qu’il oubliait que c’est le Très Haut, qui avait fait de lui ce qu’il était, qui l’avait couronné de tant d’honneur, qu’il était une créature.

A travers Ezechiel 28:2 et Esaie 14, on remarque que Lucifer considérait qu’il n’avait pas besoin de Dieu, il était autosuffisant, et pensait réellement pouvoir se placer au-dessus de Dieu. Et s’il avait répandu cette idée parmi les anges ? Lucifer considérait qu’il était Dieu et voulait prendre la place de son créateur. De même, de nos jours n’y a-t-il pas des hommes qui se prennent pour des dieux et reçoivent la gloire que Dieu seul mérite ? Eh oui, je pense ici aux stars : les créatures qui veulent l’adoration qui revient au Créateur. Lucifer, voyant les honneurs dont le Père couvrait Son fils : « Ton trône, ô Dieu, est éternel », en fut terriblement jaloux (Hébreux 1:8).

On comprend alors l’origine du conflit, toutefois, le dragon n’était pas seul à combattre dans le ciel. Les anges également se sont-ils enorgueillis ? Dieu a élevé son Fils, rappelant aux anges que Jésus était son égal : « Et auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ? Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ? » (Hébreux 1:13-14) Comme nous le dit le texte, Lucifer, qui était une créature, qui était un ange ne pouvait occuper la même position que le Fils.

« Lucifer était jaloux de Jésus-Christ ; il l'enviait. Cependant, quand tous les anges se prosternèrent devant Jésus pour reconnaître sa suprématie et son autorité légitime, il s'inclina avec eux ; mais son cœur était rempli de haine et d'envie. Le Christ faisait partie du conseil spécial de Dieu concernant ses plans, tandis que Lucifer ne les connaissait pas. Il ne comprenait pas et il ne lui était pas permis de connaître les desseins du Très-Haut. Mais Jésus était le souverain reconnu du ciel ; son pouvoir et son autorité étaient comparables au pouvoir et à l'autorité de Dieu lui-même. Lucifer se croyait le préféré parmi les habitants du ciel. Il avait été grandement exalté, mais cela n'avait suscité chez lui ni la reconnaissance ni la louange envers le Créateur.

Il aspirait au rang de Dieu lui-même. Il se glorifiait de sa position élevée. Il se savait honoré des anges et avait une mission spéciale à remplir. Ayant été très proche du Tout-Puissant, les rayons incessants de la lumière glorieuse qui entourait le Dieu éternel avaient brillé sur lui. C'est avec plaisir qu'il se rappelait comment les anges avaient obéi à sa parole. Ses vêtements n'étaient-ils pas magnifiques ? Pourquoi fallait-il qu'on rende hommage à Jésus plus qu'à lui ? » (Histoire de la Rédemption, p.12) Lucifer ne comprenant pas pourquoi Jésus avait plus d’honneur que lui, il commença à détruire l’image de Dieu par des mensonges, Le disant injuste, disant qu’Il les privait de liberté en nommant un nouveau chef. Il voulut renverser le royaume de Dieu afin de prendre Sa place : « Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, A l'extrémité du septentrion ; 14 Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut.) (Esaie 14:13-14).

Ainsi, nous appréhendons mieux l’attitude de Satan, sa rébellion dans le ciel, l’origine du conflit cosmique qui se poursuit sur la terre. Mais tout cela n’est pas une fin, en effet, au sein de ce conflit nous avons la force de résister en Jésus-Christ. De plus, l’Eternel a promis que de ce combat le serpent ne sortirait pas victorieux : « celle-ci [la femme] t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » (Genèse 3:15). Gloire à Dieu, nous sommes victorieux. Dans cette bataille, utilisons les armes spirituelles, les armes de Dieu (Ephésiens 6:13-18).

Si tu as conscience de vivre dans un conflit cosmique, et que tu en es convaincu aujourd’hui, ne le garde pas pour toi : Vas le Dire Au Monde, afin qu’eux aussi soient vainqueurs.

← Retour aux méditations

Articles Connexes : La voie de la sanctification

1. La Loi de Dieu.

2. Le péché contre le Saint-Esprit.

3. Pourquoi est-il nécessaire de prier ?

4. La multiplication des pains.

5. La signification du baptême.

6. Que s'est-il passé à la croix ?


Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu