Qui est au contrôle de ton esprit ?

Qui est au contrôle de ton esprit

A la croix, le Christ a prononcé une prière qui a étonné les anges qui regardaient dans l’ombre cette scène effroyable. Cette prière était « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Que devons-nous voir à travers cette prière ? A qui était-elle adressée ? C’est ce que nous allons tenter de comprendre à travers cette méditation.

La vie de Jésus sur terre était très active, il était sollicité pour guérir les maladies incurables (dont la lèpre), pour ressusciter les morts, apporter la bonne nouvelle aux Juifs et surtout pour libérer les captifs. Souvenez-vous du moment où Jésus a lu les écritures dans la Synagogue. « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur. » (Luc 4:18-19). Au ciel, encore, Jésus est entrain de réaliser toutes ces actions.

« Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Nous pouvons penser que cette prière s’adressait uniquement aux soldats romains qui perçaient les mains et les pieds de Jésus, mais l’esprit de prophétie nous donne un élément supplémentaire. « Son esprit (l’esprit de Jésus) se détache de ses propres souffrances pour songer au péché de ses persécuteurs et à la rétribution terrible qui les attend. Aucune malédiction n’est prononcée sur les soldats qui le traitent avec tant de dureté. Aucun sentiment de vengeance n’est exprimé à l’adresse des prêtres et des chefs qui se réjouissent de leur œuvre. Le Christ a pitié de leur ignorance et de leur culpabilité. Il se contente d’implorer leur pardon, comme dans un souffle — “car ils ne savent pas ce qu’ils font”. [...] En priant pour ses ennemis, le Christ englobe le monde entier, avec tous les pécheurs qui ont vécu ou qui vivront, depuis le commencement jusqu’à la fin des temps. Tous sont coupables du crucifiement du Fils de Dieu. A tous, le pardon est gratuitement offert. “Quiconque” le veut peut obtenir la paix avec Dieu, et l’héritage de la vie éternelle. » (Jésus-Christ P.695).

A plusieurs reprises dans les évangiles, il était question de délivrance des démons, délivrance de l’emprise de Satan (l’adversaire). Dans notre marche vers la victoire sur le péché, nous ne devons jamais oublier que nous sommes dans un conflit cosmique qui a débuté au ciel et se poursuit sur la terre. Dans ce conflit l’univers est impliqué, mais cette guerre se produit sur la terre (1 Corinthiens 4:9). C’est la guerre du contrôle de l’esprit ; deux forces se battent pour l’obtenir. Dieu, nous a rachetés par le sang de son Fils unique, désire que nous revenions à Lui. Satan de son côté, qui est à l'origine du péché, veut rassembler le maximum de personnes pour continuer sa révolte contre Dieu.

Luc 8:26-39 nous parle d’un cas de délivrance d’un homme qui était possédé d’une légion de démons. Une légion dans la garde Romaine c’est entre 1500 et 5000 hommes. Imaginez un instant le corps d’un être humain abritant 5000 démons ! Au verset 27, Luc nous révèle que cet homme vivait parmi les sépulcres. « Cette rencontre avec les démoniaques de Gérasa renfermait une leçon à l’intention des disciples. Elle permettait de voir dans quel degré de déchéances Satan s’efforce de faire descendre l’humanité tout entière, et de reconnaître, en Christ, celui qui a reçu pour mission de délivrer les hommes. Ces misérables, hantant les tombeaux, possédés de démons, esclaves de passions effrénées et d’odieuses convoitises, offraient l’image de ce que deviendrait l’humanité abandonnée à l’empire de Satan. » (Jésus-Christ P.332).

Pourquoi d’après vous ne savaient-ils pas ce qu’ils faisaient ? Parce qu’ils n’en n’avaient pas conscience. Et pourquoi n’en avaient-ils pas conscience ? Parce qu’ils étaient sous la domination de Satan qui agissait à travers les hommes. Jésus-Christ connaissait cette réalité. Jésus à un moment donné avait soif et a demandé à boire, les soldats « trempèrent une éponge dans du vinaigre mêlé de fiel qu’ils lui offrirent à boire. Mais quand il y eut goûté, il refusa. » (HR 228.2). C’est pour nous démontré qu’à tout moment nous devons avoir la maîtrise de notre esprit. C’est cette maîtrise d’esprit qui nous permet de nous soumettre constamment à l’influence du Saint-Esprit. Sachez donc que lorsqu’un démon prend place dans la vie de quelqu’un il ne sort pas si facilement que ça. C’est une lutte qui est extrêmement dure.

Les disciples ont même échoué une certaine fois à chasser les démons d’un homme. Comment ont-ils échoué alors que Jésus leur en a donné le pouvoir ? Matthieu 10:1 nous dit : « Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir de chasser les esprits impures, et de guérir toute maladie et tout infirmité ». La réponse nous ait donné dans Matthieu 17:19-21. « Alors les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent en particulier : pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon ? C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne ; transporte toi d’ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible. Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et le jeûne ».

Jésus nous révèle qu’il y a une sorte de démon qui est tenace, et qui ne va pas lâcher sa proie si facilement que cela. Oui nous sommes une proie, mais sachez que « l’ange de l’Eternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger » (Psaumes 34:7). Les cas de possession détruisent tant de vie ; beaucoup sont possédés sans même le savoir. Beaucoup sont le jouet de Satan pensant que c’est Christ qui est au contrôle. Il suffit d’un « petit » coup de colère pour que Satan ait accès à notre âme. Il ne va pas nous demander la permission pour y entrer. Négliger la dévotion du matin et du soir fera l’affaire.

Ce sont certains styles de vies et mauvaises habitudes qui donnent accès à l’ennemie de nos âmes. Il nous faut demander à Dieu de nous les montrer, en faire un sujet de jeûne et de prière, et commencer la lutte pour une victoire définitive. Le ministère Dire Au Monde aura le temps d’y consacrer une série entière. Que Dieu vous garde et qu’il vous bénisse.

Articles à découvrir :

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu