L'histoire de la grande famille universelle - partie 2

La fois dernière nous avons entamé l’histoire de la grande famille universelle. Cette fois-ci nous allons statuer sur la personne de Lucifer et faire plus ample connaissance avec lui.

une famille

La Bible utilise des images pour enseigner de grandes leçons. Faisant allusion à sa personne et le comparant au roi de Tyr dans Ezéchiel 28:12 à 18 Elle dit : « Ainsi parle le Seigneur l’Eternel, tu mettais le sceau à la perfection, tu étais plein de sagesse parfait en beauté. Tu étais en Eden le jardin de Dieu ; tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, de sardoine, de topaze, de chrysolithe, d’onyx, de jaspe de saphir, d’escarboucle, d’émeraude et d’or. Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, préparés pour le jour où tu fus crée.

Tu étais un chérubin protecteur aux ailes déployées ; je t’avais placé, tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies depuis le jour où tu fus crée jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvé chez toi. Par la grandeur de ton commerce tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, je te fais disparaître chérubin protecteur du milieu des pierres étincelantes. Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, et tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ». Un des livres que nous utiliserons souvent pour expliquer les points que nous développerons est le livre intitulé Histoire de la Rédemption, des éditions Vie et Santé de Dammarie-les-Lys.

Dans cet ouvrage, L’auteur inspirée Ellen White, nous dit ceci : « Avant sa rébellion, Lucifer était un ange de haut rang. Son expression comme celle des autres anges était paisible et exprimait le bonheur. Sa forme était parfaite; son attitude, noble et majestueuse. « p.11 Par conséquent nous devons bien intégrer le fait qu’il était au commencement un être noble, digne, sans aucune trace d’imperfection en lui. Dans la première présentation nous avons dit qu’au sein de la famille de Dieu, une crise avait eu lieu, un des enfants s’était révolté contre les parents, entraînant d’autres après lui, et cet enfant, c’était Lucifer. Nous répondrons aujourd’hui à 2 questions : Quelle était sa revendication ? Quelle stratégie allait-il utiliser pour exposer sa cause ? Il avait du mal à accepter la place qui lui avait été assignée. Il n’avait pas accès au conseil secret des parents, et décida que ce n’était pas normal.

Le même auteur continue pour dire ceci : « Dissimulant ses véritables desseins, il rassembla les anges et exposa son sujet : « Lui-même ». Il voulait mettre en évidence sa propre personne. Remarquons bien que c’est la beauté de Lucifer qui lui a tourné la tête. L’ambition et la présomption peu à peu prirent place dans son cœur, et il se prit à croire et à répéter que les parents avaient une mauvaise administration de la vie de la famille, qu’il pouvait mieux faire qu’eux et que par conséquent, il pouvait même s’asseoir à leur place. N’ayant pas chassé ces idées, petit à petit, elles s’installèrent en lui et il commença à les répandre, et à rallier d’autres enfants à sa cause. Dans l’ouvrage Patriarche et prophète du même auteur à la page 16 on peut lire ceci : « A la faveur de la confiance affectueuse et loyale que lui accordaient les êtres saints placés sous ses ordres, Lucifer mettait tant d’astuce à injecter dans leur esprit ses doutes et son aigreur, qu’ils ne s’apercevaient pas de son jeu. Ce jeu consistait à placer les desseins de la Trinité, sous un faux jour, qui les dénaturait de façon à engendrer le mécontentement et la dissidence.

Tout en professant une parfaite loyauté à l’égard de la Divinité, il assurait que la stabilité de son gouvernement profiterait certainement de quelques changements dans l’organisation et dans les lois du ciel. Avec une habileté consommée, il prétendait n’avoir d’autre désir que de maintenir la loyauté, l’harmonie et la paix. Tout en travaillant à fomenter l’opposition à la loi de Dieu, et à inoculer ses propres sentiments aux anges qui lui étaient confiés, il prétendait combattre la discorde et affermir l’ordre établi. Ainsi allumé, l’esprit de révolte poursuivait son œuvre néfaste. » Fin de citation. On comprend que la Trinité ne pouvait pas rester sans réagir, ni laisser faire l’ange rebelle. Il fut rappelé à l’ordre et invité à se rétracter. Mais puisque plusieurs des autres enfants avait déjà embrassé son parti, il se sentait fort et persista, se disant que les parents finiront par céder.

On prit soin de lui prouver que son mécontentement était sans raison, et on lui fit entrevoir quel serait le résultat de sa persistance dans sa mutinerie. Finalement il comprit qu’il avait tort, et que l’Eternel est juste et miséricordieux dans toutes ses œuvres. Il reconnut la droiture des lois de Dieu et sa miséricorde dans son action. Malheureusement, il ne donna pas suite à cette conviction. Son orgueil l’empêcha de s’abaisser et de reconnaître qu’il s’était trompé. Lui qui avait été si hautement honoré, confesser qu’il avait été dans l’erreur et que ses accusations étaient fausses ; se courber sous une autorité qu’il avait combattu et déclaré injuste. Ce sacrifice était trop grand. Et comme cette situation ne pouvait plus durer, il fallait, je cite : « donner aux rebelles une occasion de mesurer leurs forces à celle des anges restés fidèles ».

Lors de ce combat, chaque ange pourrait ainsi choisir son camp et manifester sa décision devant tous. Il n’était pas sage de permettre à ceux qui avaient fait cessession avec Satan de demeurer dans le ciel. Toute l’armée angélique fut convoquée devant le Père afin que chaque cas fût examiné. Satan exprima avec audace son mécontentement parce qu’on lui avait préféré l’Archange Michel. Il se leva avec arrogance et déclara qu’il devait être égal à Dieu et qu’il devait participer à ses conseils afin de comprendre ses desseins. Le grand séducteur montrant alors avec un air de triomphe ses sympathisants, qui représentaient presque la moitié des anges, s’exclama : « Ils sont avec moi ! Si tu les chasses aussi le ciel restera presque vide. » Puis il affirma qu’il était prêt à résister à l’autorité de Michel et à défendre sa place au ciel par sa propre puissance en mesurant ses forces aux forces en présence. »

Histoire de la Rédemption P ; 15, 17 Persistant dans son orientation, il entra résolument en lutte avec son Créateur. Voilà en quels termes la Bible nous décrit ce conflit ; « Il y eut guerre dans le ciel, Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts. Et il fut précipité, le grand dragon le serpent ancien appelé le diable, et ses anges furent précipités avec lui. C’est ainsi que le mal fit son apparition dans l’univers. L’histoire va-t-elle s’arrêter là ? Sûrement non. Quelle gestion les parents vont-ils mettre en place ? Dans notre prochaine présentation nous verrons la suite. Cependant si vous voulez réagir par rapport au contenu de cette présentation nous vous invitons à le faire, en nous envoyant un message ici.

← retour aux articles sur le conflit cosmique
Articles Connexes :

1. L’histoire de la grande famille universelle – partie 1

2. Quelle est l'origine du péché

3. Pourquoi sommes-nous tentés

4. Est-ce un péché d’être tenté

5. Pourquoi ne sommes-nous pas victorieux sur le péché

6. Quelles sont les conséquences de mes péchés

7. Qui est au contrôle de ton esprit

8. Que dois-je faire pour voir Dieu

9. Comment pouvons-nous obtenir le pardon de Dieu

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu