L'histoire de la grande famille universelle - partie 3

L’atmosphère de paix qui avait régné jusque-là au ciel était troublée. Le Livre l’Histoire de la Rédemption nous rapporte ceci à la page 16 : Je cite « Le Très-Haut déclara que les rebelles ne pouvaient plus rester au ciel.

une famille

Ils occupaient leur position élevée et heureuse à condition qu’ils obéissent à la loi que Dieu avait établi pour gouverner les êtres doués d’une intelligence supérieure. Mais rien n’avait été prévu pour ceux qui oseraient la transgresser. Le bonheur des habitants du ciel dépendait de leur parfaite obéissance à ces lois. » Fin de citation. Lors du conflit entre les deux groupes, les forces se sont mesurées pour déterminer les gagnants et les perdants. Apocalypse 12:7,8 « Il y eut guerre dans le ciel, Michel et ses anges combattirent contre le dragon, et le dragon et ses anges combattirent mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. »

« Tous les habitants du ciel reconnurent le Dieu juste et l’adorèrent. Le ciel ne garda point la moindre trace de rébellion. Tout fut de nouveau paisible et harmonieux » (HR P.17), fin de citation. Cependant des questions d’un intérêt plus crucial étaient aussi soulevées. Dans quelle mesure était-il prouvé que Lucifer ne s’était pas trompé ? Qu’est-ce qui garantissait que du jour au lendemain ses frères les anges qui s’étaient habitués à lui ne regretteraient pas son départ, et ne se demanderaient pas s’il n’avait peut-être pas raison ? Les autres enfants restés loyaux allaient-ils le demeurer sans qu’il n’y ait risque que la même situation ne se reproduise ? Qu’allait-il advenir des rebelles ?

Toujours est-il que la vie n’allait plus se dérouler de manière aussi simple qu’auparavant. Ayant pris en compte les prétentions de l’enfant rebelle, la Trinité le précipita avec ses frères révoltés, vers la terre. Il faut savoir qu’à ce moment-là, la terre n’était pas encore aménagée, et la vie n’y était pas encore organisée. Genèse 2:4, 5 « Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent crées. Lorsque l’Eternel Dieu fit une terre et des cieux, aucun arbuste des champs n’était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore : car l’Eternel Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait point d’homme pour cultiver le sol. »

Par conséquent l’opportunité était accordée au groupe de rebelles de faire ses preuves de créer, de concrétiser leurs prétentions, puisqu’ils avaient été précipités vers la terre alors qu’il n’y avait ni végétation, ni eau, ni lumière. C’était le règne des ténèbres physiques. Le récit de la Genèse nous rapporte que Dieu au commencement créa les cieux et la terre, puis il dit que la lumière soit, et la lumière fut. Donc si Dieu a dû prendre l’initiative de créer la lumière, cela signifie que Satan n’a pas été capable d’emmener la lumière à la surface de la terre, ni de créer quoi que ce soit d’autre. Aussi ce fut un choc, un réveil douloureux. Il prit conscience de ses limites, de son incapacité à créer, à produire, à réaliser, par conséquent à tenir les promesses faites à ceux qui l’avaient suivi ; il prit la mesure même de sa difficulté à empêcher à la mésentente et la discorde, qui régnait entre ses complices.

Il s’était surestimé. Ecoutez ce que dit le même auteur de la suite. « Satan fut surpris de la nouvelle condition dans laquelle il se trouvait. Son bonheur avait disparu. Il considéra les anges qui jusque-là avaient été heureux comme lui, mais qui avaient été chassés du ciel à sa suite. Avant leur chute, aucune ombre de mécontentement ne venait assombrir leur parfait bonheur. Maintenant, tout semblait avoir changé. Les visages qui reflétaient auparavant l’image de leur Créateur étaient aujourd’hui marqués par la tristesse et le désespoir. Un esprit de discorde et de contestation régnait parmi eux. Avant leur révolte, il n’y avait rien de tout cela dans le ciel. Désormais Lucifer pouvait constater les terribles conséquences de sa rébellion. Il frémit à la pensée de devoir affronter l’avenir et la fin de ces choses. Il tremblait en considérant son œuvre. Seul il méditait sur le passé, sur le présent, et il réfléchissait aux plans qu’il envisageait pour l’avenir. Si solide fut-il, son être tout entier était ébranlé comme par une tempête. » (HR P.16), fin de citation.

Revenons au ciel. L’atteinte qui avait été porté à l’administration de la Trinité, et à son caractère, devait être prise en compte. Un tel litige devait être porté devant un tribunal qui en toute logique et transparence, allait faire la lumière. Le péché de Satan étant d’ordre moral, il sera alors retenu que le tribunal qui allait le juger serait d’ordre moral. Pour cela il fut décidé que l’homme qui allait être crée et installé dans le paradis terrestre aurait une triple fonction.

1) Il avait été créé pour être éprouvé à la place des parents, c’est à dire de la Trinité ce qui s’explique par le fait qu’il a été créé à son image, représentant un sanctuaire ou un tribunal ayant 3 parties.

2) Il devait se constituer de témoins qui jugeraient le différend entre la Divinité et les anges révoltés. « Comme l’avaient été les anges, les habitants de l’Eden vont être mis à l’épreuve et appelés à décider, soit d’obéir et de vivre, soit de désobéir et de mourir. » Patriarches et Prophètes de Ellen White à la page 30.

3) Il allait subir cette épreuve, et en refusant d’y succomber parviendrait à innocenter la Trinité des fausses accusations prononcées à son encontre. Ce n’est que dans une relation de confiance et dans une démarche de loyauté qu’Adam et Eve et leurs descendants pouvaient éviter de se laisser entraîner dans la rébellion.

« Les anges fidèles dirent à Adam et Eve que Dieu ne les forcerait pas à obéir, qu’il leur laisserait la possibilité d’agir contre sa volonté, qu’ils étaient dotés d’une nature morale donc, libre d’obéir ou de désobéir » (HR P.27). Le projet de Dieu était de communiquer au couple originel la faculté de donner naissance à une descendance qui, si elle était restée loyale, recevrait l’honneur de remplacer les anges indignes qui avaient quitté leur place au ciel. (HR P.16) « Le Père consulta le Fils au sujet de la création de l’homme qui vivrait sur la terre. Le Très – Haut mettrait celui-ci à l’épreuve pour tester sa fidélité avant que l’on puisse le considérer comme définitivement hors de danger. S’il passait avec succès l’épreuve à laquelle le Seigneur jugeait bon de le soumettre, il deviendrait finalement l’égal des anges.

Il jouirait de la faveur de Dieu et s’entretiendrait avec eux, et eux avec lui. » Fin de citation. Notez bien que nous avons été créés pour remplacer des anges. L’adversaire a tout fait pour porter atteinte à ce plan, c’est pour cela qu’il a poussé Adam et Eve dans la désobéissance. Il fit part à ses complices de son plan, avant de le mettre à exécution. Dans la partie Conspiration contre la famille humaine du livre Histoire de la rédemption à la page 24 nous lisons ceci : Celui-ci d’un air de défi leur révéla son plan : Arracher à Dieu le noble Adam et Eve sa compagne. S’il pouvait les inciter d’une manière ou d’une autre à désobéir, Dieu prendrait des mesures pour leur pardonner, et par conséquent lui-même et tous les anges déchus seraient en droit de bénéficier comme eux de la miséricorde divine.

Mais si son plan échouait, Satan et ses suppôts s’uniraient à Adam et Eve, car ayant transgressé la loi de Dieu, ceux-ci seraient comme eux l’objet de sa colère. Leur transgression les placerait ainsi en état de révolte, et les anges déchus pourraient, avec Adam et Eve, prendre possession du jardin d’Eden et y élire domicile. Si nos premiers parents pouvaient avoir de nouveau accès à l’arbre de vie, leur force deviendrait égale à celle des saints anges, pensaient-ils, et le Seigneur lui-même ne pourrait plus les en chasser. Nous ouvrons ici une parenthèse pour mentionner Genèse 3:22 « L’Eternel Dieu dit : Voici l’homme est devenu comme l’un de nous pour la connaissance du bien et du mal, empêchons-le maintenant d’avancer la main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger et de vivre éternellement ». Nous fermons ici la parenthèse pour revenir à la citation.

« Satan conféra avec ses anges, mais tous ne furent pas immédiatement d’accord pour mettre à exécution ce plan hasardeux et terrible. Il leur dit qu’il ne confierait à aucun d’entre eux le soin d’assurer sa réalisation, parce qu’il se croyait être le seul à posséder la sagesse nécessaire pour mener à bien pareille entreprise ». Quelle sera la suite de cette terrible histoire. Nous le verrons dans l’article numéro 4.

← retour aux articles sur le conflit cosmique
Articles Connexes :

1. L’histoire de la grande famille universelle – partie 1

2. L’histoire de la grande famille universelle – partie 2

3. Quelle est l'origine du péché

4. Pourquoi sommes-nous tentés

5. Est-ce un péché d’être tenté

6. Pourquoi ne sommes-nous pas victorieux sur le péché

7. Quelles sont les conséquences de mes péchés

8. Qui est au contrôle de ton esprit

9. Que dois-je faire pour voir Dieu

10. Comment pouvons-nous obtenir le pardon de Dieu

Dire Au Monde © 2017 - Tout droits réservés | Etudes Bibliques | Séminaires | Formations | Site internet réalisé par le ministère Dire Au Monde pour la gloire de Dieu